AIP L’inventaire forestier et faunique national présente ses résultats le 29 juin AIP Anne Ouloto engage les DRH à œuvrer pour une bonne gestion des ressources humaines AIP Modernisation de la riziculture pour un objectif d’un million de tonnes de paddy par an dans le Denguélé AIP Le ministre gouverneur Gaoussou Touré heureux de sa nouvelle mission d’agent de développement local APS LOMPOUL : DES PÊCHEURS VICTIMES DE BATEAUX DE PÊCHE ILLICITE DÉDOMMAGÉS DES DÉGÂTS SUBIS APS COUPE ARABE : « LES LIONCEAUX ONT MONTRÉ DE GRANDES QUALITÉS » (MALICK DAFF) AIP Une opération d’enrôlement à la CMU lancée à Korhogo ANP Atelier de capitalisation des acquis des institutions de recherche partenaires du PASEC AIP Les DRH déplorent l’inadéquation formation-emploi dans l’administration publique AIP Point de la situation de la COVID-19 au 21/06/2021

Guinée/Assainissement : Remise de 56 nouveaux camions pour l’assainissement de la ville de Conakry


  31 Mars      59        Travaux publics (378),

   

Conakry, 31 mars (AGP)- Le président de la République, Pr Alpha Condé, a présidé, mercredi, 31 mars, la cérémonie de remise officielle d’une flotte de 56 camions poubelles destinés à l’élimination des déchets solides dans la ville de Conakry.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’Assainissement de la ville de Conakry, financé par le Fonds Lives and Livelihoods (LLF) de la Banque Islamique de Développement (BID), à hauteur de 56 millions de dollars US.

Les 56 engins ont été remis à l’Agence Nationale de l’Assainissement et de la Salubrité Publique (ANASP), pour répondre aux défis posés par la croissance urbaine rapide de Conakry dont la conséquence environnementale est la dégradation de cadre de vie des populations.

L’objectif global du projet, dit-on, est d’améliorer le cadre de vie des populations, principalement celles des deux (2) plus grandes communes de la capitale à savoir Matoto et Ratoma, par la création des conditions nécessaires pour le drainage des eaux fluviales, l’assainissement des eaux usées, la collecte, le ramassage et le traitement effectif des déchets solides.

Aussi l’amélioration de l’environnement avec notamment la réhabilitation de la décharge de la Minière.

« Une fois réalisé, le projet permettra de protéger les populations contre les inondations, de réduire les risques sur la santé et la salubrité publique, de sauvegarder les biens des habitants, de sécuriser les infrastructures routières et de protéger les sources d’eaux potables contre la contamination potentielle venant des inondations ou des infiltrations d’eaux usées », a-t-on indiqué.

Dans son discours prononcé au nom du Dr Bandar Hajjar, président de la BID, Dr Alpha Diallo, représentant de la BID en Guinée a souligné que l’ambition du Fonds Lives and Livelihoods est de permettre aux pays d’investir dans les services et les infrastructures clés afin de garantir un avenir plus sûr, plus sain et plus prospère à leur population.

Il a ajouté qu’un financement supplémentaire d’un (1) million de dollars a été injecté dans le projet d’assainissement de Conakry, par la BID, en vue de réhabiliter le garage existant qui abritera les camions pour assurer un entretien adéquat de la flotte nouvellement acquise.

Pour sa part, la ministre du Plan et de développement économique, Mama Kanny Diallo a déclaré qu’avec l’appui des partenaires techniques et financiers, le gouvernement vient de réaliser de gros investissements en équipements et logistiques pour améliorer l’hygiène et la salubrité de la capitale.

« Nous invitons les populations bénéficiaires à préserver ces outils et nous exhortons les responsables, à tous les niveaux, à gérer avec efficacité ces équipements afin de redonner à Conakry, son image de perle de l’Afrique de l’ouest », a dit Mme Kanny Diallo.

En remettant les clés des camions, le président de la République, Pr Alpha Condé a promis de donner plus d’autonomie aux services de l’eau et d’assainissement en vue dit-il, d’améliorer davantage le cadre de vie de la population.

Le Chef de l’Etat n’a pas manqué de dénoncer la lenteur administrative qui affecte le bon fonctionnement des projets destinés à l’amélioration des conditions de vie des guinéens.

« Nous perdons beaucoup de financements pour les secteurs de l’eau et de l’assainissement à cause de la lenteur administrative et de l’incapacité de certains cadres. Gouverner autrement, c’est obliger les ministres et les cadres à travailler et celui qui n’honorera pas son contrat de performance, partira.

Nous voulons que désormais, la Guinée puisse se comparer aux pays africains qui ont les meilleures pratiques de gouvernement afin que nos populations bénéficient largement des avantages qu’on nous donne. Non pas que ces avantages aillent dans des poches des ministres ou hauts fonctionnaires, mais qu’ils aillent dans les caisses de l’Etat afin de servir le peuple. J’en prends le serment et j’ai dit à Sheraton que je n’ai pas d’amis, je n’ai pas de parents. Mon ami et mon parent, c’est la Guinée. Celui qui ne comprendra pas cela subira les conséquences », a averti, Pr Alpha Condé.

A préciser que les partenaires et les donateurs dudit projet sont entre autres, le Fonds d’Abu Dhabi pour le Développement (ADFD), la Fondation Bill et Melinda Gates (FBMG), le Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement (FSID), le Centre d’aide humanitaire et de secours du Roi Salman (KSRelief), le Fonds de Développement du Qatar (QFFD) et le UK Aid-Le Foreign, Commonwealth and Development Office (FCDO).

Dans la même catégorie