APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Guinée/Culture : Inauguration de la case du Foutah théocratique construite en 1724 à Pita


  9 Juillet      4        Arts & Cultures (3268),

 

Pita, 09 Juil (AGP)- Après l’intronisation du nouveau Khalife du Foutah Djallon ce dimanche 07 juillet 2024, au stade régional Elhadj Saifoulaye Diallo de Labé, la case du Foutah a été inaugurée lundi 08 juillet 2024, à Bomboly dans la sous-préfecture de Bourouwal Tapé, préfecture de Pita.
Une forte mobilisation des fils et filles du Foutah et de la Guinée a fait de cette journée très riche en histoire, en culture et religion.

Les sages des neuf (9) provinces du Foutah théocratique, les autorités à tous les niveaux, les coordinations régionales ont pris part à cette cérémonie inaugurale.

Les citoyens du Foutah ont décidé d’ouvrir cette case pour faire revivre la source de la création du Foutah théocratique au XVIIIème siècle plus précisément en 1724.

Selon les informations historiques données par les organisateurs, ce lieu a longtemps servi de cadre pour la tenue des grandes rencontres secrètes entre les trois grands Diwès en vue de déclencher les guerres saintes contre les animistes et païens de l’époque.

Les sages de Labé, Timbi et Timbo se donnaient rendez-vous sur cette véranda pour se donner des idées pour l’implantation de l’islam dans la région.

Par la suite, les trois premiers Diwés ont été complétés à neuf par le fait de la décentralisation théocratique.

Dans tous les discours prononcés, il a été ressortil’importance d’immortaliser cette histoire très riche en événements religieux et culturels.

C’est pourquoi, les organisateurs ont promis d’attribuer un domaine pour chaque Diwal (canton) parmi les trois premiers du Foutah théocratique, une parcelle à chacune des régions du Pays, la construction d’unfoyer coranique de haut niveau de l’élémentaire jusqu’en terminale, la construction d’un centre de formation des métiers divers. Aussi la construction d’un centre de mémorisation du Saint coran et d’un centre culturel pour les artistes et les écrivains.

L’événement a pris fin par des prières et de bénédictions des sages en faveur du développement du Foutah et de la paix en Guinée.

Dans la même catégorie