AIP L’administration du lycée moderne d’Issia mécontente des résultats du premier trimestre AIP Le lycée moderne de Prikro enregistre un taux de réussite de 48% au premier trimestre AIP Le secteur informel de Ferkessédougou sensibilisé sur les avantages de la loi de finance AIP Un camion de transport termine sa course dans une résidence à Dabakala INFOPRESS Ministro da Saúde reitera que director-geral da OMS visita Cabo Verde este ano APS LE RÈGLEMENT SANITAIRE INTERNATIONAL, À L’AUNE DE LA CRISE DU COVID INFORPRESS Fogo: Câmara de São Filipe prevê reactivar biblioteca municipal este ano – plano de actividades APS BBY REMPORTE 13 DES 17 COMMUNES DU DÉPARTEMENT DE LOUGA APS CAN 2021 : UN QUART DE FINALE POUR EFFACER LA MALDONNE ÉQUATO-GUINÉENNE APS MATAM : BBY MAJORITAIRE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL ET DANS SEPT DES 10 COMMUNES

Guinée/élevage : Le secteur avicole confronté à la ‘’concurrence déloyale ’’des importateurs (CONASEG)


  29 Novembre      43        Agriculture (2528),

   

Conakry 29 Nov (AGP) – La Confédération Nationale des Organisations d’Éleveurs de Guinée (CONASEG), a animé la semaine dernière, un point de presse, placé sous le thème « l’importation des œufs, la flèche suicidaire de la filière avicole ».

Dans son intervention le président de la CONASEG, Ibrahima Baldé, a indiqué que le secteur est confronté, depuis quelques temps, à des difficultés de faire écouler les productions.
Selon lui, l’aviculture guinéenne est confrontée à une crise de vente d’œufs qui expose les producteurs aux pertes de productions et menace la filière.

« Réellement je dirai que l’heure est grave parce que si des milliers d’emplois sont menacés par la faute des importations incontrôlées des œufs, je crois qu’il est temps de faire quelque chose si on veut préserver cette filière. Parce que, importer les œufs ce n’est pas difficile, chaque fermier peut le faire voir 2 à 3 ou des milliers de conteneurs. Mais ceux qui vivront de ces importations, la chaîne sera très minime. L’Etat va avoir quelques recettes douanières ensuite le commerçant. Aujourd’hui la filière avicole guinéenne emploie des milliers de personnes. Les élèves qui sont formés dans les écoles nationales d’agriculture et d’élevage sont employés dans nos fermes, sans compter ceux qui sortent des universités. Ensuite les femmes qui vivent autour des approvisionnements de ces fermes en poissons, maïs, coquillages et tous les intrants qui rentrent dans cette corporation. C’est pour cette raison que nous sommes là pour partager notre inquiétude avec l’opinion nationale et internationale sur les difficultés que nous endurons présentement », a-t-il déclaré.

Pour clore, la CONASEG a lancé un appel à l’endroit du président de la République Colonel Mamadi Doumbouya et au ministre de l’agriculture et de l’élevage de prendre ce problème au sérieux pour sauver la filière.

Dans la même catégorie


Article

  26 Janvier     8

Article

  25 Janvier     7

Article

  23 Janvier     12

Article

  22 Janvier     26