MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Harmonisation du BAC dans l’espace UEMOA : Deux comités scientifiques installés à Niamey


  28 Mars      42        Education (1304),

 

Niamey, 28 Mars (ANP)-Les membres du comité scientifique national, ainsi que les représentants nationaux au comité scientifique régional pour l’harmonisation du Baccalauréat au sein des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ont été installés, ce mardi 28 mars 2023 à Niamey par le Ministre des enseignements supérieurs et de la recherche, PhD. Mamoudou Djibo, en présence du ministre en charge des Enseignements techniques et de la formation professionnelle, M. Kassoum Moctar.

Le comité  scientifique national a pour mission entre autres de mettre en œuvre les recommandations du comité scientifique régional ;  de mobiliser les acteurs au niveau national, d’assurer l’organisation  et le suivi de la mise en place du Baccalauréat harmonisé au niveau national. Il aura aussi comme mission de conduire les études et évaluations du projet ; d’encadrer l ‘élaboration des curricula selon les orientations définies par le comité scientifique régional ; d’assurer l’approvisionnement des banques nationales d’épreuves et d’élaborer et transmettre des rapports périodiques au comité scientifique régional.

Dans son intervention, le ministre en charge des enseignements supérieurs et de la recherche a rappelé que jusqu’à une date récente la cotation du Niger au niveau de l’UEMOA est plombée du fait que le pays n’arrive pas à organiser les examens du Baccalauréat dans la période requise entre le 18 et le 20 juin. Et que par conséquent des efforts ont été entrepris pour que le baccalauréat s’inscrive dans la période et qu’à cette occasion le baccalauréat de cette année se tiendra à partir du 19 juin 2023.

Ph.D Mamoudou Djibo d’ajouter également qu’il y’a d’autres activités à faire notamment au niveau des organes du baccalauréat harmonisés, à savoir au niveau du conseil régional d’orientation stratégique ainsi qu’au niveau du comité scientifique régional et du comité scientifique national.

‘’Nous voulons être aux premières loges des pays qui auront réussi à se mettre au niveau requis par l’UEMO’’, a souhaité le ministre en charge des enseignements supérieurs tout en soulignant que le baccalauréat harmonisé présente beaucoup d’avantages et il y va de la crédibilité du pays d’avoir un bac propre.

Avant de les renvoyer à leurs charges, le ministre Mamoudou Djibo a demandé aux membres des deux comités beaucoup de faire preuve de sérieux et de beaucoup d’engagements afin d’aboutir à des meilleures propositions et dynamismes permanents pour que le Niger soit félicité et qu’il ne perde plus de point à l’UEMOA.

Dans la même catégorie