AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

HCCT : PLUS DE 500 CONTRIBUTIONS EN 5 ANS (PRÉSIDENTE)


  30 Novembre      71        Société (45668),

 

Dakar, 30 nov (APS) – Le Haut Conseil des Collectivités territoriales (HCCT) a, en cinq d’exercice, mis à la disposition des pouvoirs publics plus de 500 contributions, rapports, études, avis, recommandations, résolutions et motions, a t-on appris, mardi, à Dakar, de sa présidente.

’’Nous ne pouvons que nous féliciter d’avoir mis à la disposition du président de la République et aux autorités étatiques, plus de 500 contributions, rapports, études, avis, recommandations, résolutions et motions’’, a déclaré Aminata Mbengue Ndiaye.

Elle intervenait lors de la cérémonie de clôture de la quatrième session ordinaire de l’année 2021 de son Institution, portant sur l’adoption de son rapport quinquennal.

Mme Ndiaye a réaffirmé à cette occasion, ‘’la loyauté, le dévouement et la gratitude’’ du Haut Conseil des collectivités territoriales au chef de l’Etat, Macky Sall.

La présidente du HCCT a aussi exprimé ses ’’vives félicitations’’ aux Hauts conseillers territoriaux qui se sont, pendant cinq, mis au travail ’’discrètement’’, depuis octobre 2016, ’’de façon collective’’.

La directrice des Institutions, Seynabou Mbaye Guèye, a, pour sa part, salué un bilan ’’élogieux’’ qui démontre que l’Institution a ’’mis l’humain au centre de ses préoccupations’’.

Elle a rappelé que le HCCT s’est penché durant son quinquennat sur les questions environnementales, de jeunesse, d’emplois des jeunes et les politiques de décentralisation.

Mme Guèye a assuré que l’institution a durant toute cette période fait des propositions et orientations aux pouvoirs publics et divers acteurs pour le bénéfice des populations.

Le HCCT est une assemblée consultative qui complète l’architecture institutionnelle afin d’accompagner le processus de développement des territoires.

Il compte 150 Hauts Conseillers désignés pour un mandat de cinq ans. 80 conseillers sont élus au suffrage universel indirect et 70 sont désignés par le chef de l’Etat parmi les membres de la société civile, les organisations socioprofessionnelles et diverses catégories de la société.

Le HCCT a pour mission de ’’renforcer la participation active des acteurs territoriaux à la définition, l’instauration et l’évaluation des politiques publiques territoriales’’.

Dans la même catégorie