ANP Niger : Les biens du Bureau National de la Carte Brune CEDEAO déclarés désormais ‘’insaisissables’’ ANP Le Niger va organiser le 1er Juillet 2021 une table ronde pour le financement de sa nouvelle Stratégie de Finance Inclusive ANP Décès de l’ancien Ministre Mohamed Boucha ce jeudi 24 juin 2021 : Les obsèques officielles prévues ce vendredi 25 juin ANP Inauguration à Niamey de la nouvelle ambassade des États Unis construite à plus de 150 milliards de francs CFA ANP Le Premier Ministre Ouhoumoudou préside la 12ème réunion du comité de pilotage de la mission Eucap Sahel Niger APS ONZE NOUVEAUX MEMBRES FONT LEUR ENTRÉE DANS LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA SODAV APS TOURNOI DE DUBAÏ : UNE DÉFAITE QUI OBLIGE LES LIONS À GAGNER LE DERNIER MATCH, SELON LEUR COACH APS TOURNOI U20 UAFA : MALICK DAFF SALUE LA BONNE ENTAME DE SON ÉQUIPE APS USSEIN : LES RECOMMANDATIONS DU CONSEIL ACADÉMIQUE POUR UNE REPRISE DES COURS DANS LES MEILLEURS DÉLAIS APS CÉRÉMONIE DE RESTITUTION DE L’INVENTAIRE SUR LE PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL, MARDI

IBA DER THIAM ANNONCE UN DICTIONNAIRE ET UNE ENCYCLOPÉDIE SUR LE SÉNÉGAL


  17 Juillet      113        Arts & Cultures (1651), Livres (163),

   

Dakar, 16 juil (APS) – Le coordonnateur du comité de pilotage de
« l’Histoire générale du Sénégal des origines à nos jours » (HGS), le
professeur Iba Der Thiam, a annoncé mardi la publication d’un
dictionnaire et d’une encyclopédie sur le Sénégal, sans avancer de
date de sortie.

Le professeur Iba Der Thiam en a fait l’annonce lors de la remise des
cinq premiers volumes imprimés de « l’Histoire Générale du Sénégal des
origines à nos jours » (HGS), au Palais de la République.

Selon lui, cela contribuera à mettre à la disposition du public « des
informations qui lui font défaut » depuis l’accession du Sénégal à la
souveraineté internationale.

La feuille de route du projet d’écriture de « l’Histoire générale du
Sénégal’’ prévoit également « la construction d’une base de données
historiques et documentaires. »

Selon lui, « l’Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours
envisage de lancer, enfin, une revue trimestrielle ou semestrielle
d’Histoire et d’analyses politiques, économiques, sociales et
culturelles (..).

Il précise que l’ambition de cette publication est « de mettre à la
disposition du public, des émigrés et de leurs familles, des
informations concernant l’Histoire de notre pays, celle de notre
sous-région, de l’Afrique et du monde, pour marquer notre présence et
notre opinion dans les sphères où se scelle le destin du monde au plan
des idées, des concepts, des symboles, des valeurs et des références,
comme le souhaitait le regretté Pr Cheikh Anta Diop. »

Le professeur Thiam a indiqué que les différents volumes de
« l’Histoire Générale du Sénégal des origines à nos jours » seront
traduits dans les langues nationales ainsi qu’en anglais.

Il est par ailleurs prévu une « version abrégée à l’usage des écoles
primaires, collèges et lycées de la République, ainsi que d’une
version numérique qui s’inscrira dans les options du gouvernement ».

« C’est pourquoi, le prix de lancement de chaque Volume a été fixé
entre 10.000 francs CFA et 7000 francs CFA pour le public et, pour les
étudiants et les corps habillés, entre 5.000 Francs CFA et 3500 Francs
CFA », a-t-il signalé.

Le projet d’ »Histoire générale du Sénégal » a été initié fin 2013, à la
suite d’une proposition du professeur Iba Der Thiam, sous la
désignation de « Projet de réécriture de l’Histoire générale du
Sénégal, des origines à nos jours. »

Ce projet « conduit par la communauté scientifique » a réuni « des
universitaires et des traditionnistes, dans une démarche inclusive et
une approche participative voire consensuelle vers toutes les couches
sociales, toutes les communautés culturelles, toutes les dynamiques
intellectuelles, les diverses sensibilités et identités, avec toute la
rigueur scientifique requise », lit-on sur le site de HGS.

« L’Histoire générale du Sénégal couvre toutes les périodes de son
histoire des origines à nos jours. Elle constituera un corpus de
solides références culturelles, de savoirs et de pratiques et dotera
la communauté nationale d’un outil pour mieux comprendre le passé,
agir sur le présent et prendre son destin en mains afin de mieux
préparer l’avenir. Elle pourra aider la communauté internationale à
mieux connaître et respecter le Sénégal », souligne-t-on de même
source.

Le projet devrait déboucher sur la publication de vingt-six volumes de
500 à 800 pages.

Les trois premiers volumes de l’Histoire Générale du Sénégal sont
« Sénégal ancien : origines, héritages matériels et immatériels des
civilisations sénégambiennes », « La construction historique de l’espace
du Sénégal XIe – XVIe siècle », « L’histoire du Sénégal du Xe au XXe
siècle : Le fer du Numu, la terre des Lamanes, le glaive des rois et
le sceau des marabouts. »

« 1817 – 1914 : Les années d’épreuves, de luttes armées, du renouveau
religieux et culturel, de refus de la domination et de consolidation
du pouvoir colonial » et « Tuerie de Thiès : La grève des cheminots du
Sénégal du 27 septembre 1938 », sont les deux autres volumes qui
complètent ce premier travail sur l’Histoire générale du Sénégal.

BHC/BK/AKS

Dans la même catégorie