MAP Dar Es Salaam: Décoration des membres du CPS de l’UA à l’occasion du 20ème anniversaire du Conseil, dont le Maroc ANP Le chef de l’Etat reçoit l’association des chefs traditionnels du Niger ANP La Communauté Universitaire de Diffa visite le centre numérique communautaire Shimodouram MAP Dar Es Salaam: Le CPS de l’UA réaffirme le respect de l’intégrité territoriale des États, la Primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU et le lien Paix, Sécurité, Stabilité et Développement AIP Le ministre Laurent Tchagba très satisfait des retombées du Forum mondial de l’eau 2024 AIP La CGECI souhaite un développement de la coopération ivoiro-suisse à travers le secteur privé ANP Fin de la visite terrain du Ministre de la santé publique dans la région de Maradi MAP L’initiative atlantique de SM le Roi offre des « alternatives de croissance » au Sahel (think tank américain) AIP Le ministère de la Femme reçoit des équipements pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre AIP Le ministre Adama Diawara échange avec ses homologues du Maroc et du Congo pour l’amélioration du système d’enseignement supérieur

Industrie, justice et sécurité au menu des quotidiens burkinabè


  11 Septembre      85        Médias (2880), revue de presse (625),

 

Ouagadougou, 11 sept. 2018 (AIB) – Les quotidiens burkinabè de ce mardi commentent l’actualité nationale marquée par le procès du putsch manqué de 2015, la situation sécuritaire, notamment à l’Est, sans oublier la question de mévente de l’huile.

«Mévente dans les huileries: A la recherche d’une solution structurelle», arbore en première page, le quotidien public Sidwaya qui informe que les professionnels de l’huilerie au Burkina Faso ont exposé, hier lundi à Ouagadougou, leur préoccupations au Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

Le sujet constitue la manchette de L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso qui titre : «Audience au Premier ministère : Nos industriels ne digèrent pas les entrées d’huiles étrangères».

Pour sa part, le journal privé Le Quotidien affiche : «Les professionnels de l’huilerie chez le Premier ministre : Mettre l’huile sur la liste des produits les mieux contrôlés».

Le même confrère évoquent le procès du coup d’Etat manqué de septembre 2015 dont l’audience s’est poursuivie, la veille, avec du lieutenant Jacques Kolamba Limon.

Le Quotidien reprend les propos de l’accusé qui a déclaré à la barre : «le colonel Sita Sangaré (le directeur de la justice militaire) cherchait à m’enfoncer (…) c’est pourquoi ils ont tripatouillé les SMS».

A ce sujet, Sidwaya mentionne que «la défense veut entendre Sita Sangaré», là où L’Observateur Paalga titre : «Audition lieutenant Jacques Limon : Journée de décryptage des SMS».

De son côté, Le Pays relate que «le lieutenant Limon rejette le rapport d’expertise téléphonique et dit être poursuivi pour avoir refusé de faire signer un marché public dont la procédure n’a pas respecté les normes».

Sous un autre registre, Aujourd’hui au Faso, dans sa rubrique ‘’News du jour’’ renseigne que dans la région de l’Est, un conseiller municipal a été abattu dans le village de Matiacouali.

Pour sa part, Sidwaya parle de «deux civils tués», précisant que les faits se sont déroulés dans la province du Gourma (Est), hier lundi et qu’il s’agit d’un ex-conseiller tué à Nassougou et d’un commerçant abattu à Ougarou.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

Dans la même catégorie