MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Inondations en Afrique du Sud : Le parc national Kruger sous l’eau


  2 Mars      66        Environnement/Eaux/Forêts (6756),

 

Johannesburg, 02/03/2023 -(MAP)- Le parc animalier Kruger, l’un des plus grands parcs en Afrique du Sud, est frappé par de fortes pluies qui ont provoqué des inondations généralisées et fait des ravages. Les principales rivières dans et autour du parc sont en pleine crue.

Un certain nombre de ponts sont toujours sous l’eau à travers Kruger, le 3e plus grand parc d’Afrique, alors que la route de Nwatimhiri était complètement recouverte de débris. Le pont de bas niveau à Sun River est toujours recouvert d’eau, avec des inspections en attente.

Les deux points d’entrée du pont de Nwatimhiri avaient été emportés. A en juger par les débris accrochés au tablier du pont et les arbres bloquant la route, cela montre à quelle hauteur l’eau était et comment elle a complètement englouti le pont. La structure a été complètement endommagée et la route a été érodée.

Un barrage près du pont de Nwatimhiri, communément appelé le bassin des hippopotames, était plein à craquer, l’eau coulant sur ses rives vers le bord de la route.

Et malgré une pause dans les fortes averses de samedi dernier, le niveau des rivières augmentait à nouveau rapidement en raison de fortes précipitations dans les bassins versants du parc le long des différentes rivières.

« Nous voulons autoriser l’accès dès que possible sur les routes les plus fréquentées du parc, car les opérations telles que les safaris sont toujours suspendues», a déclaré le directeur général des services techniques, Aurel Nyambi, lors d’une conférence de presse. Il a précisé que la route la plus fréquentée entre Skukuza et Lower Sabie est complètement détruite et que les réparations peuvent prendre de quatre à six mois.

Pour sa part, le porte-parole du parc, Ike Phaahla, a déclaré que la première chose est de rétablir l’accès au parc Kruger, en particulier la route entre Skukuza et Tshokwane, car c’est l’accès principal. « Nous étions en état d’alerte maximale après avoir reçu des avertissements météorologiques et rencontré l’équipe de gestion des catastrophes pour mettre en œuvre notre plan pour gérer les problèmes imminents », a-t-il dit.

Malgré de fortes pluies entraînant des inondations à l’extrémité sud du parc dans et autour de la zone du pont Crocodile, les gens sont restés optimistes. Une opération d’évacuation était en cours pour assurer un passage sûr hors du parc aux touristes résidant à Lower Sabie, Talamati, Crocodile Bridge et Biyamiti, selon M. Phaahla.

De leur côté, les gardes forestiers n’étaient pas exemptés de jouer un rôle vital dans la gestion des inondations. Ils n’ont pas perdu de vue leur principale responsabilité : conserver la nature à tout prix et lutter contre le fléau permanent du braconnage des rhinocéros.

Samedi après-midi, des gardes forestiers ont arrêté un véhicule à bord duquel se trouvaient trois braconniers présumés avec un sac contenant des fournitures et du matériel de braconnage, dont un fusil de chasse, selon l’administration de gestion des parcs sud-africains «SANParks».

Le parc national Kruger est le 3e plus grand parc animalier d’Afrique, avec une superficie de 19 633 km2 et environ 2500 km de pistes et de routes à sillonner.

Dans la même catégorie