Côte d’Ivoire-AIP/Inter : L’Afrique du Sud lance sa première usine de vaccins contre la Covid-19 Côte d’Ivoire-AIP : Le gouvernement ratifie la convention de 2006 sur le travail maritime AIP : La Côte d’Ivoire fixe des modalités d’introduction d’espèces aquatiques dans ses eaux Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Emmanuel Macron promeut une nouvelle alliance entre l’UE et l’Afrique CAN 2021 : Naby Keita, suspendu pour les huitièmes de finale CAN 2021 : Le Zimbabwe surprend la Guinée, tout de même qualifiée Guinée/ Education : Le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation Guillaume Hawing en tournée dans les préfectures de Dalaba, Pita et Labé. Lola : Visite de terrain des autorités préfectorales sur les chantiers de développement Guinée/Santé : 3ème passage de la campagne d’élimination du tétanos maternel et néonatal, 41.118 filles et femmes sur 41.803 atteintes à Dixinn Boké-infrastructures: La Commune rurale de Dabiss au cœur du Développement local

Insécurité : Le parti socialiste invite le gouvernement à agir avec célérité


  1 Juin      26        Politique (19966),

   

Ouagadougou, 30 mai 2019 (AIB)-Le Parti socialiste (PS) Burkina  a invité jeudi, le gouvernement à agir avec célérité, dans la lutte contre le terrorisme.
«Il faudra agir avec célérité afin de trouver une solution urgente pour lutter contre le terrorisme», a signifié le président du PS Burkina  Aboubacar Rimnonglo Balima, lors d’une conférence de presse.
Selon M. Balima, le gouvernement doit prendre des mesures fortes pour enrayer la présence terroriste et instaurer la quiétude sur le territoire burkinabè.
«Un combat sans merci, contre ces forces du mal doit être mené avec les moyens et la motivation à la hauteur des enjeux de cette lutte, afin de restaurer l’autorité de l’Etat et de rouvrir les écoles dans les zones touchées par le terrorisme», a-t- il souligné.
Le président du PS Burkina a, par ailleurs, reconnu l’effort du gouvernement dans la lutte contre le terrorisme à travers les opérations (Otapuanu) menées à l’Est et au Centre-est, ainsi que (Ndoofu), en cours au Nord, au Centre-nord et au Sahel.
En rappel, le Burkina Faso est frappé depuis avril par des attaques terroristes qui menacent maintenant la cohésion socio-religieuse.

ADI/ata/ak

Dans la même catégorie