APS SENEGAL-EDUCATION / Abdourahmane Diouf prend le pouls de la Cité du savoir ANP SENUM 2024: Les trois ministres de la communication de l’AES au Projet de Village Intelligent (PVI) Inforpress ‘Street Basket’: Fundação Fidel Mendonça leva “Team Cabo Verde Tubarões Azuis” à França Inforpress Santo Antão: Júlio Ascensão Silva alerta para a gravidade da situação da perda do poder de compra em Cabo Verde Inforpress Presidência da República promove terceira conferência da Década do Oceano na ilha do Sal Inforpress Preços dos produtos importados aumentaram 1,8% em Março Inforpress “Operação Menos Plástico” resulta na apreensão de grande quantidade de sacos plásticos importados ilegalmente Inforpress Fogo: Comité de Turismo Juvenil é uma forma dos jovens terem voz em matéria do turismo – responsável Inforpress Loco MusicCompany recebe autorização para emitir códigos internacionais de gravação padrão AIB La société minière Iamgold Essakane félicitée par le gouvernement pour son exemplarité

Inter : L’innovation sera l’atout majeur pour une Afrique de jeunes talents prêts à relever des défis (Conférencier)


  27 Juin      89        Innovation (142), Photos (4436),

 

Abidjan, 27 juin (AIP)- L’administrateur de Digital Africa, Hervé Pillaud a déclaré, mercredi, que c’est en permettant à la jeunesse africaine de développer au pays les nouvelles technologies de synergie avec les agriculteurs de plus en plus formés et des jeunes entrepreneurs locaux, que l’agriculture africaine pourra prendre son envol.

« L’innovation sera l’atout majeur pour une Afrique qui regorge de jeunes talents prêts à relever des défis. Déjà au Kenya, « My farm», fournit une plateforme pour mettre en contact des agriculteurs directement avec des acheteurs et s’informe de l’évolution des prix afin d’optimiser le calendrier de plantation et de récolte. Bai sedoum, au Sénégal, permet l’accès au financement en mettant en relation des coopératives d’agriculteurs et des particuliers qui veulent investir dans l’agriculture », a précisé M. Pillaud.

Il s’exprimait, lors du lancement du programme « Impulse », où il était invité à exposer sur l’agriculture face aux enjeux de terrain.

Pour le conférencier qui est lui-même un agriculteur, l’amélioration de la productivité, l’accès aux marchés, aux financements permettront d’améliorer les revenus pour les petits exploitants comme pour les agro- entreprises.

« Ces innovations vont permettre à l’agriculture africaine du 21ème siècle de développer l’agriculture raisonnée en utilisation d’intrants et intensive en utilisation de connaissances », a-t-il indiqué.

ako/fmo

Dans la même catégorie