ANP Tahoua : Cérémonie de réception d’un centre de prise en charge holistique des victimes de violences basées sur le genre ANP Tillabéri : Inauguration du laboratoire d’agro-écologie de l’Université Boubakar Bâ couplée à une journée porte ouverte ANP La journée mondiale contre le travail des enfants célébrée à Dosso ANP Niger : La Fondation Issoufou Mahamadou (FIM) tient sa première Assemblée Générale à Niamey GNA Assemblyman donates 30 coconuts seedlings GNA Komenda College of Education launches ‘One Student, One Tree’ Project. ACI l’Arpce appelée à plus de rigueur pour la sécurité des consommateurs ACI Point sur les chiffres fiscaux du budget indicatif de la loi rectificative APS ABDOULAYE FAYE ÉTAIT PÉTRI DE COURAGE ET D’INTÉGRITÉ (MACKY SALL) APS CORONAVIRUS : UN DÉCÈS ET 52 NOUVEAUX CAS ANNONCÉS

JIF 2020 : Acho Mireille encourage les femmes à pratiquer le métier de mécanicien


  7 Mars      18        LeaderShip Feminin (320), Société (33029),

   

Abidjan,7 mars (AIP) – La mécanicienne Acho Mireille, la seule femme à occuper cette fonction dans l’entreprise de transport et de logistique, SOCOTRA, a invité les femmes à s’intéresser et pratiquer à ce métier qu’elle juge passionnant et stimulant à bien des égards.

« J’encourage les sœurs. Nous les femmes on ne veut pas se salir. Elles jugent que c’est difficile. A l’épreuve du temps, elles se rendront compte que c’est exaltant », a déclaré Mlle Acho, vendredi, à l’occasion de la célébration des femmes de cette entreprise à Abidjan, dans le cadre de la Journée internationale de la femme (JIF) 2020.

Pour cette passionnée du travail bien fait, les salissures liées aux huiles et autres débris, ainsi que les efforts physiques consentis pour démonter, monter des moteurs et le contact avec le sol n’entament pas son amour de la mécanique.

Acho dit s’armer de courage et d’amour débordant pour continuer sur ce chemin qu’elle a choisi. « Je me couche par terre pour enlever les démarreurs, les alternateurs. Je préfère ça », a-t-elle affirmé, tout en témoignant être encadrée par des hommes forts de sensibilité et de compréhension. « Les encadreurs m’encouragent beaucoup. Je confie à Dieu chaque jour, mon travail », a-t-elle ajouté, se félicitant d’apporter une touche féminine à ce travail.

Portée par l’amour des véhicules dès son jeune âge, Acho a embrassé le métier de mécanicienne après une formation en électro-mécanique au collège d’enseignement technique (CET) d’Adzopé. « Je me suis engagée dans ce métier. J’aime ça », a-t-elle conclu.

Le directeur général de l’entreprise de transport et de logistique, Samy Merhy, a salué son dynamisme qui participe à l’essor de sa société et à la promotion des valeurs féminines.

Nmfa/kp

Dans la même catégorie