ATOP des consultations ont réuni des étudiants handicapés de l’université de Kara et de Lomé ANP MSF appuie le ministère de la Santé Publique pour soutenir les populations de Madarounfa et Dan Issa (Maradi) MAP Ouverture à Marrakech de la 2ème édition du Gitex Africa MAP Élections générales en Afrique du Sud : Les protagonistes MAP Nairobi : ouverture des Assemblées annuelles 2024 de la BAD MAP Le président de la Commission de la CEDEAO plaide pour l’unité face à la menace de l’insécurité MAP Les Sud-africains votent dans l’espoir d’un changement ANGOP Mondial de Futsal : L’Angola croise l’Afghanistan lors de la première journée ANGOP Le Chef de l’État aborde la coopération économique avec la Turquie ANGOP L’Exécutif angolais investit plus de 106 millions d’euros dans le barrage de Matala

JOJ 2022 : « LE REPORT A DU BON’’, SELON CÉCILE FAYE


  30 Novembre      100        Sport (12878),

 

Dakar, 30 nov (APS) – La secrétaire générale adjointe du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS), Cécile Faye, estime que le report à 2026 des Jeux olympiques de la jeunesse, initialement prévus en 2022, offre des avantages pour les organisateurs qui ont pu étendre leurs champs d’activités.

’’Le report a vraiment du bon, en cela qu’il nous a permis d’étendre les champs d’intervention qui s’offraient à nous, en intégrant des activités qu’on n’aurait pas dû avoir si les jeux s’étaient déroulés comme prévus en 2022’’, s’est réjouie Mme Faye.

La secrétaire générale adjointe du CNOSS s’entretenait avec l’APS, en marge d’une réunion de validation de la « task force » chargée d’identifier les premières activités à lancer à partir d’avril 2022.

Cette task force est composée d’équipes du CIO, du COJOJ Dakar 2026, ainsi que des acteurs sectoriels (ministères sénégalais de la jeunesse, du sport et de l’éducation).

Insistant sur les opportunités qu’offre ce report pour le Sénégal, Cécile Faye, qui est par ailleurs directrice de l’académie nationale olympique, a révélé que 5 activités ont été identifiées relativement notamment à la culture, à la citoyenneté, au sport et à l’employabilité des jeunes.

’’Ces différentes activités devraient nous permettre de mieux sensibiliser les jeunes sur les JOJ de Dakar 2026 et les valeurs olympiques (…)’’, a-t-elle ajouté.

Selon Cécile Faye, ’’ces activités identifiées en partenariat avec les ministères sectoriels (jeunesse, sports et éducation) seront finalisées d’ici au 31 janvier, afin d’assister à un démarrage effectif en mars 2022’’.

Ces activités dont le lancement est prévu en marge de la semaine de la jeunesse (mars-avril) et dans le but de marquer la date anniversaire initiale des JOJ de Dakar, vont ainsi rythmer toute la période 2022-2026, renseigne la secrétaire générale adjointe du CNOSS.

Les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ), initialement prévus à Dakar en 2022, ont été reportés à 2026, à cause de la pandémie de Covid-19.

Dans la même catégorie