MAP La Côte d’Ivoire n’a « aucun problème » avec ses pays voisins (parti au pouvoir) ACI Congo/Unicef: Francine Ntoumi nommée ambassadrice nationale AGP Guinée: Lancement d’une campagne de traitement gratuit des anomalies visuelles financée par le Royaume d’Arabie Saoudite AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso ANG Comunicação Social/CNOI qualifica de “incursão odiosa” contra o Presidente da República a nota de protesto do Sindicato dos Jornalistas Angolanos ACI Turquie/Politique: Le diplomate turc réitère la volonté de son pays à défendre la liberté des citoyens APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy AIB Burkina : les jeunes du Nord invités à s’engager sans réserve dans la lutte anti-terroriste.

Journée africaine des frontières : Ivoiriens et Maliens déterminés à promouvoir la coexistence pacifique à Débété (Tengrela)


  13 Juin      3        Société (45910),

 

Tengrela, 13 juin 2024 (AIP)-Des autorités ivoiriennes et maliennes ont réaffirmé leur détermination à promouvoir la coexistence pacifique aux frontières, lors de la Journée africaine des frontières, célébrée  mercredi 12 juin 2024 à Débété, dans le département de Tengrela.

Cet événement, organisé par la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI), a mis en lumière l’importance de la coopération transfrontalière et a rassemblé les communautés des deux pays dans un esprit de paix et de développement partagé.

Le représentant du secrétaire exécutif de la CNFCI, Coulibaly Abdramane a fait le point des acquis et a rassuré que le tracé de la frontière avec le Mali sera plus aisé en raison de la bonne foi des autorités maliennes.

Instituée en 2010 par l’Union africaine, la Journée africaine des frontières vise à promouvoir la paix, la sécurité et le développement durable dans les zones frontalières du continent africain. Elle encourage les États membres à adopter des politiques transfrontalières inclusives et à renforcer la collaboration entre les pays voisins pour mieux gérer les défis communs.

Le préfet de région de la Bagoué, Soumahoro Soualio, président de la cérémonie a insisté sur l’importance de cette journée pour consolider les relations entre les populations des zones frontalières. “Les frontières ne doivent pas être des lignes de division, mais des espaces de coopération et de développement partagé,” a-t-il déclaré.

Le préfet du cercle de Kolondiéba, Boubacar Oumar Traoré et ses homologues Ivoiriens ont échangé sur divers sujets liés à la sécurité et à la promotion de la paix et de la cohésion sociale dans les régions frontalières. Des danses traditionnelles Maliennes et ivoiriennes ont animé la rencontre.

La célébration de cette Journée a permis de réaffirmer l’engagement des deux pays à travailler ensemble pour surmonter les défis communs et promouvoir une coexistence pacifique et prospère. Cette initiative est une étape cruciale pour renforcer la sécurité et le développement dans les zones frontalières du département de Tengrela.

Dans la même catégorie