AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

Journée de l’Afrique/Argentine: le gazoduc Nigéria-Maroc et l’Initiative pour l’Atlantique éléments constitutifs de la coopération stratégique et solidaire en Afrique (Ambassadeur)


  28 Mai      4        Economie (21544), Politique (25797),

 

Buenos Aires, 28/05/2024 (MAP), L’Afrique s’est inscrite dans une « métamorphose positive vers une intégration continentale progressive », grâce à une coopération stratégique et solidaire entre les pays africains, a affirmé l’ambassadeur du Maroc en Argentine, M. Fares Yassir, donnant comme exemples de cette coopération stratégique le gazoduc Nigéria-Maroc et l’Initiative pour l’Atlantique lancée par SM le Roi Mohammed VI.

M. Fares Yassir, qui s’exprimait au nom du groupe africain lors de la célébration, mardi à Buenos Aires, de la Journée de l’Afrique, a ajouté que la coopération entre les pays du continent a tendance à privilégier les initiatives de développement public-privé, avec la contribution des fonds d’investissement africains et internationaux.

De même, ajoute-t-il, la coopération Sud-Sud joue de plus en plus un rôle déterminant dans la création d’une dynamique économique efficace entre les pays du Sud, dans le cadre du Sud global.

Le diplomate marocain a souligné que cette vitalité de l’Afrique réside dans sa richesse culturelle, religieuse et linguistique qui consolide et promeut les valeurs de cohésion et de solidarité entre ses peuples.

Aujourd’hui, poursuit-il, la force de l’Afrique réside aussi dans son attractivité en tant que continent dynamique et participant à la mondialisation, relevant l’intérêt croissant suscité par l’Afrique de la part des grandes et moyennes puissances.

Aux yeux de l’ambassadeur du Maroc, il est clair que l’Afrique est en mesure d’ouvrir la voie à une croissance économique inclusive et à l’accès aux nouvelles technologies en investissant notamment dans son potentiel humain, à travers l’éducation et la formation professionnelle.

Evoquant les relations entre l’Amérique latine et l’Afrique, M. Fares Yassir a indiqué que grâce à leurs immenses richesses naturelles, le commerce des matières premières joue un rôle important dans leurs relations bilatérales, précisant qu’en 2021, le volume des échanges bilatéraux a atteint 30,2 milliards de dollars.

Dans ce contexte, l’ambassadeur du Maroc a fait observer que dans le cas de l’Argentine, « la coopération notable développée ces deux dernières années avec l’Afrique mérite d’être amplifiée, notamment pour des raisons de sécurité alimentaire ».

Dans ce sens, l’Argentine est invitée à renforcer davantage ses relations diplomatiques et sa coopération au développement avec les pays les plus vulnérables du continent.

Ce pays est également appelé à ouvrir les marchés argentin et le MERCOSUR (Marché commun du sud) aux produits des pays africains.

Pour sa part, la ministre argentine des Affaires étrangères, Diana Mondino, a tenu à souligner que son pays s’emploie sans cesse à entretenir des liens étroits avec les pays africains.

« Nous sommes en train de nous intégrer au monde (…) et dans ce processus d’ouverture, il se trouve qu’avec les pays africains, nous avons d’énormes possibilités de complémentarité », a affirmé Mondino.

La ministre argentine a notamment mis l’accent sur la coopération de l’Argentine et des pays africains dans le domaine des technologies agricoles. « Nous avons la possibilité de pouvoir nous aider ou nous soutenir avec la technologie déjà développée », a-t-elle dit.

La célébration de la Journée de l’Afrique à Buenos Aires avait commencé par le dépôt d’une gerbe de fleurs au Monument du Libérateur Jose de San Martin, devant le siège du ministère argentin des Affaires étrangères.

Dans la même catégorie