AGP Guinée/Coopération : « Je voudrais vous rassurer que nous n’avons aucune intention de garder le Pouvoir », dixit le Colonel Mamadi Doumbouya APS LANCEMENT D’UN PROGRAMME DE THÉÂTRE RADIOPHONIQUE SUR LA COVID-19 ET LA VACCINATION, LUNDI APS ELIMINATOIRES CAN 2022 : LES LIONNES S’IMPOSENT À MONROVIA APS LE DANTEC : ENVIRON 200 À 250 NOUVEAUX PATIENTS PAR AN À L’UNITÉ ONCOLOGIE DU SERVICE PÉDIATRIE (RESPONSABLE) APS SAINT-LOUIS : ÉVOLUTION SATISFAISANTE DES PROJETS DU PACASEN (COORDONNATEUR) GNA Fuel increments introduce significant cost burden on the average Ghanaian – ACEP GNA 2022 AWCON Qualifiers: Nigeria dumps Ghana’s chances of 2022 AWCON GNA Ghana holds Pre-COP26 meeting GNA Minority expresses concern over MMDCEs approval blues AGP Guinée: les nouvelles autorités du pays suppriment tous les barrages, à l’exception de ceux des frontières

Journées cinématographiques de Carthage : 10 films sénégalais seront projetés à la 29è édition


  10 Août      62        Arts & Cultures (1789), Cinéma (204),

   

Dakar, 10/08/2018 (MAP) – Le directeur de la cinématographie du Sénégal, Hugues Diaz, a fait savoir que dix films sénégalais seront projetés lors de la 29e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) en Tunisie, prévue du 03 au 10 novembre prochain.

Le Sénégal prévoit aux JCC une « grande vitrine’’ de son cinéma, « à travers toutes ses générations » a dit M. Diaz, lors d’une rencontre tenue la veille entre une délégation tunisienne et des acteurs culturels du Sénégal.

« Ce sera également l’occasion de présenter la vitrine culturelle du Sénégal avec les expressions les plus pertinentes de la danse, de la musique et de l’art culinaire », a soutenu Hugues Diaz.

La délégation tunisienne des JCC conduite par son directeur général, Mohamed Nejib Ayed, et le chargé des Relations internationales, Taoufik Jabeur, a, du 7 au 10 août, échangé avec les autorités et la communauté culturelle et cinématographique du Sénégal.

Le Sénégal est l’un des invités d’honneur de la 29e édition des Journées cinématographiques de Carthage, avec le Brésil, l’Inde et l’Irak.

Selon Mohamed Nejib Ayed, le Sénégal est choisi pour « rendre hommage au cinéma sénégalais de par ses illustres cinéastes notamment, le père du cinéma africain, Ousmane Sembène ».

Il a aussi justifié ce choix par le fait que « ces trois dernières années, il y a eu un intérêt particulier des autorités pour le cinéma sénégalais avec l’encouragement qu’il y a eu dans la production et la création de nouvelles salles ».

Dans la même catégorie