APS UGB : la Coordination des étudiants lève son mot d’ordre de grève (communiqué) APS Keur Massar: Issakha Diop demande l’accélération du rythme d’exécution des ouvrages contre les inondations AIP Modou Diagne Fada juge « extrêmement infime » la quantité de 373 tonnes d’arachides à Louga AIP Le programme des filets sociaux va s’étendre à 100.000 nouveaux ménages APS Omar Pène anime une conférence sur le climat à la Sorbonne, samedi AIP Bientôt un festival culturel pour le District des Lacs APS Le complexe sportif Mohamed IV, un bijou à la pointe de la modernité AIB Burkina/Education : La CEB Fada N’Gourma n°1 tient son premier conseil de l’année 2023. AIB FESPACO 2023 : Installation du comité national d’organisation fort d’une soixantaine de membres AIB Coopération : Le sous-secrétaire d’Etat américain pour l’Afrique de l’Ouest échange avec le président Traoré

« KAAY ÑU FO » : UNE PLATEFORME DIGITALE POUR VALORISER LE PATRIMOINE LUDIQUE SÉNÉGALAIS


  30 Juin      85        Société (41008),

   

Dakar, 30 juin (APS) – La plateforme « Kaay ñu fo » qui vise à valoriser le patrimoine ludique sénégalais a été lancée mardi à l’initiative de l’Agence nationale de la petite enfance de la case des tout-petit (ANPECTP).

Cet instrument a pour objectif d’améliorer la qualité de l’éducation préscolaire par les contes, jeux et jouets traditionnels à travers l’utilisation des technologies de l’information et de la communication appliquées à l’éducation.

Il est considéré comme un cadre fédérateur des innovations dans ce domaine.

Quelque 200 salles multimédias ont été installées dans les structures de prise en charge de la petite enfance des 14 régions du pays dans le cadre de sa vulgarisation.

Le Délégué général à l’Entreprenariat Rapide (DER), Papa Amadou Sarr, a magnifié la création de la plateforme « Kaay ñu fo ».

’’Il faut saisir l’opportunité offerte par la digitalisation de nos modes de vie et l’aisance des enfants, désormais qualifiés de digitaux naïfs avec les outils numériques, notamment les tablettes et les smartphones’’, a-t-il dit.

Papa Amadou Sarr s’exprimait ainsi à la cérémonie de lancement de la plateforme digitale des contes, jeux et jouets traditionnels pour la petite enfance « Kaay ñu fo ».

Pour Thérèse Faye Diouf, directrice générale de l’ANPECTP, cette plateforme numérique est ’’un réceptacle de la dématérialisation des contenus pédagogiques de la petite enfance et du legs culturel de notre société en perpétuelle mutation’’.

C’est le début d’une ère nouvelle quant au mode de transmission du patrimoine culturel sénégalais aux futures générations sans en édulcorer la quintessence, a-t-elle souligné.

Venu prendre part à cette cérémonie de lancement, le directeur général de l’Agence régulation des télécommunications et des postes (ARTP) Abdoul Ly a relevé que l’innovation ’’crée une proximité électronique entre l’enseignant et l’apprenant ».

Elle permet de réaliser « beaucoup d’économies en termes de déplacements et de temps, sans oublier les aspects liés au confort que cela offre en toile de fond », a dit M. Ly.

La digitalisation et la manufacture des jeux et jouets traditionnels constituent une thématique d’actualité qui requiert l’attention des professionnels du sous-secteur de la petite enfance, selon un document remis à la presse.

Cela, tant dans du point de vue de la prise en compte des valeurs culturelles locales que du processus d’élaboration des contenus digitaux.

Le lancement de cette plateforme est une première étape dans l’aboutissement de la digitalisation du projet « Kay ñu fo » qui a été conçu avec le concours de l’Institut Supérieur de management (ISM) digital campus et de ’’l’Afrique, c’est chic world’’.

Dans la même catégorie