MAP Affaire des soldats ivoiriens détenus au Mali: la mission de la CEDEAO rencontre le président de la transition APS UCAD : LA RENTRÉE UNIVERSITAIRE REPORTÉE AU 10 OCTOBRE APS UN HOMMAGE DE KIM JONG-UN À SADIO MANÉ ? NON, IL S’AGIT D’UNE VIDÉO DÉTOURNÉE ANP Restructuration de la commission de la CEDEAO : Les députés communautaires édifiés sur les prérogatives du parlement de la communauté dans ce contexte ANP Des progrès enregistrés dans la réalisation des cibles annuelles des livrables ‘’, rapport de suivi semestriel de l’action gouvernementale ANP Vers la refonte du régime des retraites des fonctionnaires au Niger ANP Echange à Niamey entre le président Mohamed Bazoum et la vice- administratrice chargée des Politiques et Programmes à l’USAID GNA Government ready to diversify tourism programmes to boost earnings-Minister GNA National Muslim Conference to pool resources to develop communities GNA Ghana needs 11bn cedis to fight terrorist attacks – Kan Dapaah

KAOLACK : LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT AU MENU DES PHASES FINALES DU THÉÂTRE SCOLAIRE


  21 Juin      12        Education (6493),

   

Kaolack, 21 juin (APS) – La problématique de la protection de l’environnement était au cœur de la première édition des phases finales du théâtre scolaire organisée ce week-end à Kaolack, avec l’ambition d’arriver à une plus grande prise de conscience individuelle et collective sur ce sujet.

Initiée par le ministère en charge de l’Education nationale, cette cérémonie a réuni plusieurs groupes de théâtre dans les locaux de l’Alliance franco-sénégalaise à Kaolack, sous l’égide de l’inspection d’académie.

« Cette initiative, au-delà de l’aspect ludique qui contribue à l’apaisement du climat social en milieu scolaire, constitue un facteur de sensibilisation à travers lequel il est question de véhiculer des messages aux élèves pour les inciter à avoir un comportement beaucoup plus responsable » vis-à-vis de l’environnement, a expliqué l’adjoint au gouverneur de Kaolack chargé des affaires administratives.

« Il s’agit de faire en sorte que nous puissions préserver notre environnement pour la survie de l’humanité », a ajouté Sidy Sarr Dièye, venu présider ladite cérémonie.

Il a évoqué, pour le déplorer, l’impact de la dégradation continue de l’environnement dans le monde en général et au Sénégal en particulier.

« L’environnement constitue le milieu dans lequel nous évoluons et duquel nous tirons l’ensemble de nos ressources naturelles. Donc, nous devons avoir une prise de conscience collective et individuelle pour la préservation de l’environnement », a lancé M. Dièye.

Le directeur territorial de la société Sen’eau pour les régions de Kaolack, Fatick et Kaffrine, Saliou Sané, était désigné comme parrain de la phase finale de cette manifestation.

« Le thème de cette cérémonie est capital. L’eau est concernée dans la protection de l’environnement. Aujourd’hui, nos difficultés, c’est que les nappes sont polluées à cause de la dégradation. Il est donc important de sensibiliser nos enfants sur la protection de l’environnement », a souligné M. Sané.

Dans la même catégorie