MAP Forum économique Maroc-Mauritanie : Création d’une task force pour le rapprochement des communautés d’affaires MAP Trois civils tués par des hommes armés dans l’Extrême-Nord du Cameroun MAP Six morts dans une attaque d’hommes armés dans le nord du Nigeria MAP La visite du Président du Gouvernement Espagnol au Maroc inscrit les liens entre les deux pays dans une trajectoire d’évolution constante (Pdt de l’ECOSOCC de l‘Union africaine) MAP L’Espagne accorde un intérêt particulier au Maroc en tant que « pont stratégique » entre l’Afrique et l’Europe (expert sénégalais) MAP L’Afrique du Sud devrait s’endetter davantage pour couvrir ses dépenses élevées (experts) MAP Le Maroc, « un modèle en matière de sécurité et de coopération dans la région » (Commandant de l’US Africom) APS SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria APS SENEGAL-SOCIETE-HYDRAULIQUE / Magal de Daroul Moukhty : les dispositions prises pour un bon approvisionnement en eau potable, selon le DG de l’OFOR APS SENEGAL-ARTISANAT-FINANCEMENT / La DER octroie un financement de près de 32 millions à 104 artisans bijoutiers

Kasaï Oriental : lancement de la campagne agricole saison A à Kabeya Kamwanga


  23 Août      89        Agriculture (4085),

 

Bena Kabeya (Kabeya Kamuanga), 23 août 2022 (ACP).- La campagne agricole de la saison A 2022-2023, a été lancée officiellement lundi, dans le domaine agricole de la Fondation maman Marthe Kasalu (FMMK) à Bena Kabeya, une localité du groupement de BakwaKashile 1,  territoire de Kabeya Kamuanga, située à 73 km au nord-ouest de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental.

Au cours de cette cérémonie présidée par le gouverneur Patrick-Matthias Kabeya MatshiAbidi en présence des membres du conseil provincial de sécurité et ceux du gouvernement provincial, il a fait savoir l’importance de cette activité qui passe pour une sensibilisation des opérateurs du secteur, au respect du calendrier agricole.

A cette occasion, M. François Mutombo, expert du gouvernement provincial et planificateur du projet agricole au sein de la FMMK, a invité la population paysanne au respect de techniques culturales pour une bonne productivité, en évitant le labour précoce et en s’assurant de la pénétration de 25 à 30 cm de l’eau dans le sous-sol et ce, après 3 à 5 pluies successives.

Il a demandé aux responsables des écoles, des églises, des établissements de l’ESU et aux membres du gouvernement provincial, à avoir des champs de maïs, de manioc et de légumineuses pour prévenir la crise alimentaire dans cette partie de la RDC.

Prendre conscience pour combattre la crise alimentaire

Le ministre provincial de l’Agriculture, Jean-Marie MbuyiMukudi a rappelé qu’en marge de cette activité, un atelier d’élaboration du plan stratégique alimentaire a été organisé pendant deux jours, en vue de résoudre des problèmes cruciaux qui se posent dans ce secteur. Pour lui, cette cérémonie est un engagement collectif et une sonnette d’alarme pour réveiller les consciences des acteurs, dans le but de combattre la crise alimentaire.

Avant de déclarer lancer cette campagne au Kasaï Oriental, le gouverneur de province Patrick-Matthias Kabeya MatshiAbidi a rendu hommage au Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour sa vision qui rend l’agriculture, priorité des priorités, en vue du bien-être de la population congolaise.

L’autorité provinciale a ainsi sensibilisé ses administrés à s’adonner aux travaux champêtres en vue d’éviter l’insécurité alimentaire, une des causes de l’exode massif des Kasaïens. Pour un bon rendement, Kabeya MatshiAbidi conseille de suivre les instructions des experts agricoles, tout en demandant aux parents de scolariser leurs enfants sans discrimination de sexe, en cette période où l’enseignement de base est gratuit.

La distribution des matériels aratoires, de semences de maïs, de niébé et de riz paddy, a clôturé cette manifestation. Le Kasaï Oriental compte deux saisons agricoles majeures A qui part du 15 août au 15 décembre, et B couvrant la période du 15 janvier au 15 mai, tandis que la petite saison C dénommée celle de la disette, se situe entre les deux premières, où la culture de maïs est pratiquée dans les sols humides.

Dans la même catégorie