APS ZIARRA ANNUELLE DÉDIÉE À MAME ASTOU DIANKHA, LE 15 JANVIER PROCHAIN APS TRENTE-SEPT COMMUNES DE LA RÉGION DE THIÈS BÉNÉFICIERONT DU PROMOGED (DIRECTEUR) GNA Ghana wins bronze at IWF/Commonwealth Weightlifting Championship GNA MAGAL DE MBACKÉ KADIOR : LE GOUVERNEUR DE LOUGA DONNE DES ASSURANCES AU COMITÉ D’ORGANISATION GNA African Diaspora to invest $5.4 million in Ghana’s key sectors GNA Gov’t warns illegal miners as Operation Halt arrests 26 suspects GNA Fishermen desert Tano Lake due to water hyacinth, pollution APS KAOLACK : UN CORPS SANS VIE REPÊCHÉ DU BRAS DE MER DE SIBASSOR APS FIDAK : WALLY BALLAGO SECK DONNE UN CONCERT APS LA MAQUETTE FUTURISTE DU CICES SERA PRÉSENTÉE AU GRAND PUBLIC BIENTÔT (DG)

KÉBÉMER : L’ETAT INVITÉ À AIDER LES JEUNES DE THIARY MBAWORE À EXPLOITER LEURS TERRES


  6 Novembre      17        Agriculture (2468),

   

Thiary Mbawore (Kébémer), 6 nov (APS) – Serigne Moustapha Mbacké, guide religieux du village de Thiary Mbawore, un village du département de Kébémer (nord), a invité jeudi les autorités sénégalaises à aider les jeunes de cette localité à exploiter leurs terres, afin d’éviter qu’ils ne soient tentés par l’émigration clandestine.

‘’Nous avons des terres bénies. Nos sols sont riches et peuvent donner des récoltes abondantes. Nous pouvons y pratiquer diverses cultures. Mais notre seule difficulté, c’est le manque d’eau’’, a-t-il dit lors du Gamou (commémoration de la naissance du prophète Mohamed) de Thiary Mbawore.

‘’Quand nous aurons suffisamment d’eau, les jeunes pourront exploiter les terres, avoir une occupation et une activité génératrice de revenus. Une activité qui pourrait les retenir dans le village (…) et leur éviter la voie de l’émigration clandestine’’, a-t-il expliqué.

Serigne Moustapha Mbacké déplore que les jeunes meurent en mer en voulant quitter le Sénégal, à la recherche d’emplois et d’une vie meilleure. Il estime que ‘’le seul moyen de les retenir chez eux (…) est de leur trouver du travail’’.

‘’Ici, dans notre village, nous n’avons besoin que d’eau. Nous demandons à l’Etat de nous en faciliter l’accès. Nous pourrons ensuite exploiter nos terres, y cultiver de la pomme de terre, de l’arachide et de l’oignon en abondance’’, a-t-il insisté.

Le guide religieux a également invité les autorités à construire la route qui relie Bandègue à Saré Daho, l’une des principales routes de la zone.

‘’Cette piste sablonneuse est très difficile à emprunter. Beaucoup de voitures tombent en panne ou s’embourbent dans le sable’’, a-t-il déploré.

Le Gamou de Thiary Mbawore est organisé chaque année depuis 1942. Au début, c’était une initiative de Serigne Abdoul Khafor Mbacké, le père de Serigne Moustapha, l’actuel guide religieux du village.

Dans la même catégorie