APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Kenya: plus de 270 arrestations lors des manifestations de mardi


  3 Juillet      4        Société (45940),

 

Nairobi, 03/07/2024 (MAP) – Plus de 270 personnes ont été arrêtées, mardi au Kenya, lors des manifestations organisées par les jeunes, malgré le retrait du projet de loi de finances, a annoncé la police kényane.

Un total de 272 suspects ont été appréhendés dans différentes villes du pays, a indiqué la Direction des investigations criminelles (DCI), précisant que la plupart d’entre eux (204) ont été arrêtés dans la capitale Nairobi.

De nombreuses propriétés ont été détruites par divers éléments criminels lors des manifestations de mardi, a souligné la DCI dans un communiqué, notant que les personnes arrêtées sont des suspects engagés dans des activités criminelles qui se passaient pour des manifestants.

La DCI mène également des enquêtes pour arrêter les suspects qui ont été capturés par les caméras de vidéosurveillance et les enregistrements de téléphones en train de voler ou de piller en marge des manifestations, a ajouté la même source.

Dans ce sens, elle a appelé les propriétaires des locaux équipés de caméras de vidéosurveillance de permettre aux enquêteurs d’accéder aux enregistrements, invitant aussi les personnes qui disposent d’enregistrements utiles dans leurs téléphones à les transmettre volontairement à n’importe quel bureau de la DCI.

Le projet de loi de finance 2024, à l’origine de la contestation au Kenya, a été retiré la semaine dernière après des journées de mobilisation à travers le pays, marquées par la mort de 39 personnes et un assaut contre le Parlement.

Dans un discours depuis le Palais présidentiel à Nairobi, le président William Ruto avait annoncé son intention de ne pas signer le PLF 2024 ainsi que le retrait du projet, en réponse à la forte opposition publique.

Dans la même catégorie