AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

Kigali: Ouverture des travaux de l’Africa CEO Forum avec la participation du Maroc


  16 Mai      33        Economie (21544),

 

Kigali, 16/05/2024 (MAP) – Les travaux de l’édition 2024 de l’Africa CEO Forum se sont ouverts, jeudi à Kigali, avec la participation de près de 2.000 chefs d’entreprise et décideurs politiques de plusieurs pays africains, dont le Maroc.

Le Royaume est représenté à cet événement de deux jours par une importante délégation conduite par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour et composée notamment du président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, du président-directeur général de Royal Air Maroc (RAM), Abdelhamid Addou et du président de l’Université Mohammed VI Polytechnique, Hicham El Habti.

Placé sous le thème « IA, Leadership, marché commun: Comment l’Afrique peut gagner sa place à la table des puissances de demain, » le Forum est, selon les organisateurs, le plus grand rendez-vous international du secteur privé africain.

A travers plus de 60 panels, ateliers public-privé et tables rondes à huis-clos, les participants de différents horizons exploreront les grandes orientations pour le futur du continent en abordant des thèmes essentiels tels que le leadership, les NTIC, l’intégration économique en Afrique, la finance et l’infrastructure. L’objectif étant de mettre en lumière le rôle moteur du secteur privé dans le développement du continent.

Dans une allocution lors de la cérémonie d’ouverture du Forum, le président rwandais Paul Kagame a souligné que le secteur privé en Afrique et dans le monde en général joue un rôle central dans la trajectoire du développement, soulignant l’importance de l’intégration dans le développement des marchés africains.

Les multiples crises qu’a connues le monde récemment, telles que le changement climatique et la pandémie de Covid-19 ont montré la nécessité pour les secteurs public et privé de travailler en étroite collaboration, a-t-il fait observer, notant que l’intégration de la communauté des affaires africaine est une opportunité de développer les marchés du continent et de permettre à l’Afrique de devenir plus compétitive.

Organisé par Jeune Afrique Media Group, en partenariat avec la Société financière internationale (IFC), l’événement se décline en une série de conférences, de débats et de rencontres de très haut niveau dédiés à mettre en lumière le rôle moteur du secteur privé dans le développement de l’Afrique.

Dans la même catégorie