GNA Covid-19, more people queue to vaccinate in New Juaben North GNA Government cannot renege on its responsibility – Tema East MP GNA Ayorkor Botchwey calls for strengthening of Ghana-São Tomé and Príncipe relation GNA Give financial institutions confidence to lend to private sector– Dalex GNA AfCFTA/China sign MoU on establishing Expert Group on Economic Cooperation APS ATELIER DE RESTITUTION SUR LA RÉFORME DES TEXTES RELATIFS À LA DÉCLARATION DE PATRIMOINE, MARDI APS MOLY KANE REMPORTE LE POULAIN D’OR DE LA 27E ÉDITION DU FESPACO APS MACKY SALL PLAIDE POUR UN FONDS AFRICAIN DE PROMOTION DU CINÉMA APS COVID-19 : UN DÉCÈS ET 2 NOUVEAUX CAS APS CANCER DU COL DE L’UTÉRUS ET DU SEIN : 217 FEMMES DÉPISTÉES À TOUBA

Kindia-Santé: Le laxisme des médecins dénoncé suite à la mort d’un patient


  29 Novembre      35        Santé (11946),

   

Kindia, 29 nov. (AGP)-La victime s’appelait Tenemba Keita, âgée d’une vingtaine d’années résidant dans le quartier Abattoir 3. Tenemba Keita avait abandonné l’école au profit du commerce. Malade, la victime n’avait aucun moyen pour recouvrer sa santé. Elle a finalement décidé de mettre fin à sa vie mercredi, 27 novembre en buvant de la soude caustique.

La mort de cette dernière a touché plus d’un citoyen ; mais le laxisme des médecins de l’hôpital régional de Kindia hante encore les esprits au sein de la famille de la victime.

Interrogé jeudi, 28 novembre, Fanta Keita la grande sœur témoigne : « je suis allée à Conakry et à mon retour, la maman m’a dit qu’elle a pris les résidus des piles pour mettre dans l’eau qu’elle a bu. Toute la nuit on n’a pas dormi, elle était décidé à mettre fin à sa vie. On lui a tellement conseillée mais elle ne voulait rien entendre car selon elle, la maladie lui a trop fatiguée. Le matin elle était vite sortie, j’ai appris des enfants qu’elle a bu de la soude caustique. Conduite à l’hôpital mais, les médecins ont refusé de nous assister. Il a fallu que l’autre dise que c’est votre devoir d’aider les gens. On a crié », a-t-elle déploré.

Même son de cloche pour Abdoulaye Keita puissance Waraba qui a transporté la victime à l’hôpital régional « J’ai pris mon courage à deux mains je lui ai prise dans le véhicule. Nous sommes allés à l’hôpital en ce moment elle n’était pas morte. A l’hôpital on nous a dit d’aller devant, c’est ce qu’on a fait ; c’était vraiment déplorable ; les docteurs ont refusé d’intervenir ; il a fallu qu’on fasse des cris. C’est en ce moment qu’ils ont appelé les gendarmes. C’est dans ce vacarme que la petite a trouvé la mort » a-t-il expliqué.

Dans la même catégorie