AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Kolda: un centre d’incubation pour l’enseignement de la langue pulaar inauguré à Médina Abdoul


  15 Mars      41        Culture (1578), Infrastructure (764),

 

Kolda, 15 mars (APS) – Un centre d’incubation pour l’enseignement de la langue pulaar appelé « Tapital » Pulaagu a été inauguré récemment au village de Médina Abdoul, dans le département de Kolda, a appris mercredi l’APS.

L’ancien maire de Ziguinchor et Directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (APIX), Abdoulaye Baldé a déclaré dans un communiqué avoir pris part, dimanche, à l’inauguration du centre d’incubation pour l’enseignement de la langue pulaar.

Selon lui, ce centre va contribuer à ‘’promouvoir la culture pulaar et pérenniser les acquis de la langue ».

“Tapital Pulaagu » veut “promouvoir la culture et les valeurs de la communauté pulaar afin de protéger et pérenniser les acquis de la culture et la langue pulaar répandue et parlée dans plusieurs pays de l’Afrique”, a relevé M. Baldé.

Cette infrastructure est, selon Abdoulaye Baldé, ‘’une vieille doléance » de la communauté pulaar du Fouladou.

“Ce centre appelé Tapital pulaagu (…) vient répondre à une vieille doléance des sages de la communauté pulaar de sauvegarder les valeurs de la langue pulaar”, a dit l’ancien maire de Ziguinchor.

Dans la même catégorie