MAP 2è Sommet de Dakar: Les infrastructures « constituent le socle, le nœud gordien des problématiques du développement en Afrique » (Moussa Faki) MAP Tour International du Cyclisme de Mauritanie (2è étape): Domination marocaine sans partage MAP Pénurie de billets au Nigeria: La Banque centrale annonce la distribution des nouveaux billets MAP Rwanda: les résultats du 5ème recensement bientôt annoncés MAP Assassinat d’un journaliste: Plusieurs arrestations au Cameroun APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental

Kongo Central : le projet d’édit budgétaire 2023 déclaré recevable à l’assemblée provinciale


  7 Décembre      35        Finance (1074),

   

Matadi, 06 décembre 2022 (ACP).- L’Assemblée provinciale du Kongo Central a déclaré recevable le projet d’édit budgétaire de l’exercice 2023 présenté par le gouverneur de cette province, le Dr Guy Bandu Ndungidi, lors d’une plénière tenue lundi à Matadi sous la conduite de son président, Jean Claude Mvuemba.

L’édit budgétaire 2023 est présenté en équilibre en recettes et en dépenses à 695. 848. 950. 897 FC équivalant à 341. 947. 126 d’USD, soit un taux d’accroissement de 55,63% par apport au budget rectificatif de la province de l’exercice 2022 chiffré à 447. 123. 137. 223 FC.

79% de ce budget sont constitués des recettes à caractère national et 21  autres des recettes propres à la province, a indiqué le gouverneur Guy Bandu soulignant que l’édit budgétaire 2023 s’est élaboré dans un contexte national et provincial caractérisé notamment par l’amorce du processus électoral pour les élections prévues en 2023, la prorogation d’État de siège dans la partie Est du pays pour la situation sécuritaire tendue suite à la rébellion du M23 soutenue par le Rwanda ainsi que le conflit communautaire à Kwamouth.

Il a également noté la poursuite de la maîtrise de pandémie covid-19, le conflit foncier de Mbanza-Ngungu, la recrudescence des accidents de Mbuba, et la situation humanitaire préoccupante à l’Est suite à la guerre, la poursuite de la mise en œuvre du programme de développement à la base des 145 territoires, la poursuite de la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement primaire et le ralentissement des activités économiques mondiales entraînées par la guerre entre la Russie et l’Ukraine dont les effets néfastes sont à la base de la hausse des prix des produits de première nécessité.

Le gouverneur Guy Bandu a souligné que les problématiques soulevées, notamment l’irrégularité de décaissement des fonds destinés aux investissements dans la province et la quotité des recettes des pétroliers producteurs pouvant atténuer les attentes dédit budgétaire nécessitent les efforts conjoints des deux institutions provinciales afin d’obtenir du pouvoir central la régularité des accords financiers légitimes et légaux dus à la province.

La plénière a renvoyé le présent projet d’édit budgétaire à la commission économique et financière (ÉCOFIN) de cet organe délibérant pour examen approfondi après sa recevabilité.
Le président de l’Assemblée provinciale du Kongo central, Jean Claude Vuemba Luzamba a invité les membres de cette commission à tenir compte des observations pertinentes des députés provinciaux en vue de doter la province d’un édit budgétaire répondant aux attentes de la population en 2023.

Dans la même catégorie