MAP La reconnaissance US de la marocanité du Sahara a contraint « les uns à dévoiler leurs cartes, les autres à sortir du bois » (Quid.ma) MAP M. Bourita s’entretient avec son homologue gambien INFORPRESS Porto Novo: Sebastião Monteiro ministra formação de construção de tambores de São João INFORPRESS Jako Cisco lança seu primeiro ‘single’ a solo intitulado de “terapia” INFORPRESS Santa Catarina: Bloco B do Liceu Amílcar Cabral recebe obras de reabilitação orçadas em seis mil contos INFORPRESS IGAE chama atenção para proibição da reutilização de garrafas de cerveja para engarrafar grogue INFORPRESS Covid-19: Escola SOS da Praia fechada após diagnósticos positivos INFORPRESS Assembleia Municipal da Praia suspensa após alegada ilegalidade na apresentação dos relatórios de conta e de actividades INFORPRESS Maio: Agricultores de Monte Vermelho “indignados” com decisão de aumentar número de beneficiários da água do furo MAP M. Bourita s’entretient avec son homologue guinéen

Kouroussa-Violence : La Résidence du Préfet attaquée  par des orpailleurs!


  17 Avril      44        Santé (10321),

   

Kouroussa, 17 avr. (AGP)- La résidence du préfet de Kouroussa, M. Souleymane Keita, a été ce samedi, 17 avril 2021, la cible des orpailleurs de la ville qui ont pillé plusieurs objets par les jets de pierres.

Joint au téléphone par la Rédaction, le préfet de Kouroussa en poste depuis 2017 a confirmé la nouvelle avant d’expliquer ce qui s’est réellement passé.

Selon M. Keita, des orpailleurs sont venus casser tout chez lui et voler des objets de valeurs. Il affirme que ces manifestants réclament le permis de la société minière ‘’ Kouroussa Volt’’ qui a racheté (CASIDY).

Il précise également que : « C’est cette société qui est visée par les orpailleurs car, ils veulent occuper le domaine de cette société pour en faire l’orpaillage traditionnel.»

S’agissant de son accusation de donner l’autorisation aux burkinabés, le préfet Souleymane Keita a dit ceci : « Le préfet ne peut vendre une partie aux guinéens à plus forte raison aux étrangers. Il soutient que certains orpailleurs tiennent à envahir le domaine de la société et cette affaire ne date pas d’aujourd’hui ; elle a commencé en 2017. Mais ils sont en complicité avec la notabilité, a-t-il souligné.

L’autorité préfectorale a fait savoir que c’est le communiqué de la notabilité qui a mis mal à l’aise ces orpailleurs. Ces orpailleurs artisanaux supposent après ce communiqué, qu’ils ont été trahis par la notabilité.

Aux dernières nouvelles, des dégâts considérables sont enregistrés sur le site de la société et des engins ont été endommagés, a indiqué le préfet de Kouroussa.

Dans la même catégorie