MAP Le Lesotho adhère au Centre des opérations humanitaires et d’urgence de la SADC MAP Para-athlétisme : Le 8e Meeting international Moulay El Hassan du 26 au 28 avril à Marrakech ANP Accès aux soins : la population de Diffa paie un double tribut aux menaces terroristes et au couvre-feu MAP Rwanda: prison à vie pour une ancienne politique accusée de crimes de génocide MAP Guinée: un prêt de 40 millions de dollars pour des projets d’eau potable en milieu rural AIP Le virus de la Peste porcine africaine détecté à Daloa (MIRAH) AIP Une entreprise de paris sportifs se réjouit de son partenariat avec la FIF lors de la CAN 2023 AIP 200 élèves formés sur l’acceptation des personnes en situation d’handicap à Attécoubé AIP La Côte d’Ivoire déploie un projet de formation par alternance AIP Cancer : les enseignants-chercheurs veulent implémenter la qualité de la prise en charge du CNRAO

Kozah : les directeurs régionaux du septentrion appelés à plus d’éfficacité dans le travail


  25 Janvier      16        gouvernement (90),

 

Kara, 25 jan. (ATOP) – Les directeurs régionaux (DR) des services déconcentrés de l’Etat des trois régions du septentrion ont eu une rencontre d’échange, d’écoute et de partage, le mardi 24 janvier à Kara, avec le président de la République, Faure Gnassingbé, autour de la feuille de route gouvernementale, Togo 2025.

Cette rencontre, première du genre, organisée par la présidence de la République a connu aussi, la présence de la cheffe du gouvernement, Mme Victoire Tomégah-Dogbé, de certains membres du gouvernement, des préfets des régions des Savanes, de la Kara et de la Centrale, des secrétaires généraux des ministères, ainsi que des directeurs généraux et centraux de certaines institutions nationales.

Elle a permis d’éclairer les DR des services déconcentrés de l’Etat de ces régions sur cette feuille de route gouvernementale histoire de les amener à se l’approprier davantage et à travailler collégialement pour sa mise en œuvre en vue du développement du pays. Il était également question d’échanger avec les participants sur les réalités et difficultés du travail dans chaque région concernée et d’inviter les directeurs régionaux à plus d’efficacité pour marquer davantage la présence constante de l’Etat dans les différentes localités de leurs régions.

L’exposé du contenu de cette feuille de route gouvernementale présenté par le ministre, secrétaire général du gouvernement, Kanka-Malik Natchaba, suivi des débats a été le temps fort des échanges francs avec le chef de l’Etat.

Dans sa présentation, le ministre a fait savoir que la feuille de route gouvernementale Togo 2025 dont la vision est « Un Togo en paix, une Nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable », est née du besoin de revoir le Plan national de développement (PND) dans un contexte marqué par la COVID-19. Cette feuille de route, a-t-il précisé, s’articule autour de trois axes stratégiques visant à renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales et garantir la paix (Axe stratégique 1) ; à dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie (Axe stratégique 2) et à moderniser le pays et renforcer ses structures (Axe stratégique 3). Selon l’exposant, ces axes stratégiques reposent sur dix ambitions déclinées en 42 projets et réformes prioritaires pour garantir la couverture exhaustive de l’ensemble des secteurs économiques et sociaux du pays. Pour y parvenir, relève le ministre, cette feuille route a prévu six facteurs de succès des projets tirés de la mise en œuvre du PND. Le ministre Natchaba a fait noter que l’implémentation de cette stratégie s’appuie sur une collaboration étroite de l’ensemble des départements ministériels. Il a souligné que la mise en œuvre de chaque projet ou reforme prioritaire nécessite un changement des modes de travail, privilégie un suivi renforcé avec des instances de gouvernance bien définis.

Des questions de compréhension ont permis aux participants d’être mieux éclairés sur leurs rôles et responsabilités dans l’exécution de cette feuille de route. Dans leur message de remerciement pour cette initiative saluée à juste titre, les directeurs régionaux s’engagent à jouer efficacement leur partition pour la réussite de la politique de développement du chef de l’Etat.

En réponse aux différentes questions, le président de la République s’est dit conscient des réalités et difficultés que chaque région vit, mais a donné aux directeurs régionaux des orientations pour plus d’efficacité dans leur travail. Le chef de l’Etat a invité ses interlocuteurs à la prise de conscience que la bataille est commune à tous et surtout à l’efficacité. Pour le président de la République, en ayant une vision commune et en travaillant efficacement pour marquer la présence de l’Etat dans les différentes localités du pays, les populations sont rassurées et se sentent concernées, elles aussi par cette lutte commune contre l’ennemi, qu’est le terrorisme et l’extrémisme violent.

Dans la même catégorie