MAP Le Lesotho adhère au Centre des opérations humanitaires et d’urgence de la SADC MAP Para-athlétisme : Le 8e Meeting international Moulay El Hassan du 26 au 28 avril à Marrakech ANP Accès aux soins : la population de Diffa paie un double tribut aux menaces terroristes et au couvre-feu MAP Rwanda: prison à vie pour une ancienne politique accusée de crimes de génocide MAP Guinée: un prêt de 40 millions de dollars pour des projets d’eau potable en milieu rural AIP Le virus de la Peste porcine africaine détecté à Daloa (MIRAH) AIP Une entreprise de paris sportifs se réjouit de son partenariat avec la FIF lors de la CAN 2023 AIP 200 élèves formés sur l’acceptation des personnes en situation d’handicap à Attécoubé AIP La Côte d’Ivoire déploie un projet de formation par alternance AIP Cancer : les enseignants-chercheurs veulent implémenter la qualité de la prise en charge du CNRAO

Kozah/ Nouveau cadre de partenariat Togo-BM : une délégation de l’institution a échangé avec les acteurs universitaires à Kara


  3 Février      43        Education (1287),

 

Kara, 3 fév. (ATOP) – Une délégation du Groupe de la banque mondiale (GBM) conduite par le représentant résident au Togo, Fily Sissoko a échangé, avec les professeurs et étudiants de l’Université de Kara (UK) sur le nouveau cadre de partenariat avec le Togo pour la période 2023-2027, le jeudi 2 février à Kara.

Cette rencontre s’inscrit dans la deuxième phase des consultations avec les principaux acteurs de développement du Togo en vue de l’élaboration d’un nouveau Cadre de partenariat pays (CPP). L’objectif est de s’assurer que la nouvelle stratégie reste bien alignée sur les grandes priorités actuelles et futures du gouvernement. Il s’agit également de présenter aux acteurs universitaires, les contours de la nouvelle stratégie, de s’assurer que les choix opérés par l’institution financière répondent réellement aux attentes et sont conformes à la vision de développement du Togo, déclinée dans la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

Les étudiants et les cadres universitaires ont été édifiés sur les projets et programmes prioritaires que le GBM pourrait appuyer pour soutenir davantage les efforts du gouvernement afin de relever les défis de la réduction de la pauvreté et d’une prospérité mieux partagée. Ils ont planché sur les axes 2 et 3 du cadre de partenariat Togo-BM. Ces axes portent, notamment sur le renforcement du capital humain, la protection sociale, l’accès à l’eau potable, l’éducation à la base et l’enseignement supérieur, la santé, la gestion des pandémies et assurance maladie. Les problématiques de développement, le développement spatial, la modernisation et le renforcement des structures publiques, les réformes économiques et structurelles et la résilience environnementale ont aussi fait l’objet d’échanges.

Le représentant-résident de la BM au Togo a fait savoir que lors de la première phase de consultations, la rencontre avec le gouvernement, la faîtière des communes du Togo et les partenaires techniques et financiers a permis de noter quelques orientations sur les priorités majeures à prendre en compte dans l’élaboration de ce nouveau cadre.  « Nous avons cette fois-ci décidé de nous rendre à l’intérieur du pays afin de rencontrer l’ensemble des autres acteurs et recueillir leurs avis sur les priorités au niveau régional et local », a précisé M. Sissoko.

Le directeur de recherches, de coopération et de partenariat à l’UK, Prof. Pali Tchaa, a invité toutes les parties prenantes à s’investir dans les décisions afin que la BM en tienne compte dans son nouveau cadre de partenariat. Il a salué l’initiative de l’institution qui donne l’opportunité à l’UK non seulement de participer en tant qu’acteur mais aussi de découvrir les orientations d’investissements et leur impact sur le développement socio-économique du pays.

Cette consultation s’est déroulée en présence du conseiller à la présidence de la République, Kamaga Paul et du représentant du préfet de la Kozah, M. HassimMaliawaï.

Dans la même catégorie