MAP Basketball: la 4ème édition de la BAL le 24 mai à Kigali, avec la participation du FUS de Rabat ANP Morts dans des attaques à Tillaberi : Le front patriotique pour la souveraineté condamne fermement ces attaques MAP L’intégration économique, un pilier fondamental pour la promotion du développement en Afrique (M. Mezzour) ANP Le Ministre du Commerce et de l’Industrie visite plusieurs unités industrielles et commerciales de la Ville de Tahoua ANP Niamey : Le Président du CNSP reçoit l’Ambassadeur de Chine au Niger MAP Dakhla: Des ambassadeurs africains saluent la « crédibilité » et « l’audace » de l’Initiative Royale pour l’Atlantique Economie et finances / Société et Région MAP Le PAM appelle à une action urgente pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Afrique australe MAP L’Angola cultive seulement 17% de ses terres arables (ministre) MAP Massacre de 2009 en Guinée: prison à vie requise contre l’ancien président Moussa Dadis Camara MAP Niger: sept soldats nigériens et « des dizaines » de terroristes tués près du Burkina Faso (officiel)

Kozah/3èmes journées scientifiques à l’UK: La FSS lutte pour des soins de qualité aux populations


  16 Avril      13        Education (7176),

 

Kara, 16 avr. (ATOP) – La Faculté des Sciences de la Santé (FSS) en collaboration avec la Société Médicale de l’Université de Kara (SOMUKA) a ouvert le lundi 15 avril à Kara, ses troisièmes journées scientifiques de l’Université de Kara sous le thème « Enseignement et offres de soins de qualité en Afrique subsaharienne : défis et perspectives ».
Ce rendez-vous scientifique prévu pour deux jours, regroupe entre autres des acteurs de la santé de la région de la Kara, les étudiants et enseignants chercheurs de la FSS, ceux d’autres facultés de l’UK et des universités sœurs de la sous-région. Il permettra aux acteurs de la recherche scientifique de mener des réflexions pour renforcer les systèmes de formation dans le domaine de la santé et de promouvoir la santé en rendant accessible les soins de qualité à l’ensemble de la population. De manière spécifique, il sera question d’optimiser les processus d’apprentissage grâce aux outils numériques, de discuter des technologies innovantes en matière de soins au Togo, d’échanger sur l’épidémiologie et la prise en charge des maladies non transmissibles et infectieuses au Togo.
Une conférence inaugurale sur le thème principal, présentée par le pédiatre Prof. Komi DélademAzoumah a donné le ton aux travaux de ces journées scientifiques. Sont inscrits au programme de ces journées, des conférences, ateliers et tables rondes sur les thématiques suivantes : « la formation médicale au Togo : défis et perspectives » ; « les hépatites virales B et C : diagnostic, traitement et actualité » ; « la prévention des affections en Afrique » ; « les transformations numériques dans l’enseignement et la santé » ; « les gestes de morsure de serpents », ainsi que  « les premiers soins en cas d’urgences diabétiques et hypersensibles ». Les participants vont aussi renforcer leurs connaissances sur des notions de prise en charge de la douleur, de l’hypertension et la grossesse, de l’embolie pulmonaire et des gestes pratiques en matière de toute affection.
Le préfet de la Kozah, Col. BakaliHèmouBadibawu ouvrant les travaux a souligné que ces journées scientifiques vont permettre aux acteurs impliqués dans la santé de réfléchir davantage sur les avancées et les difficultés afin d’envisager des approches de solutions idoines pour une couverture sanitaire parfaite de la population togolaise. Cette rencontre, d’après lui, vient à point nommé soutenir l’engagement du gouvernement dans sa politique de promotion de l’accès universel aux soins de qualité à la couche sociale, surtout avec l’avènement de l’Assurance Maladie Universelle (AMU).
Pour le président du comité d’organisation (CO) de ces journées, Prof. Titulaire en Rhumatologie à l’UK, médecin Lt-Col des FAT, Kakpovi Kodjo, en dépit de nombreuses avancées observées ces 20 dernières années dans les stratégies et offres de soins de qualité aux populations, beaucoup de défis persistent, à savoir le manque de professionnels de santé dans certaines régions du pays et l’accès inégal aux services médicaux. Le personnel nécessite d’être préparé aux nouveaux défis qui sont les cancers, les maladies cardiovasculaires, les affections rénales et respiratoires chroniques qui entrainent près de 66% de mortalité, a-t-il dit.
«Ces journées scientifiques sont donc une occasion unique pour les acteurs de la recherche scientifique de partager leurs connaissances, expériences et idées sur la manière d’explorer de nouvelles pistes et perspectives, à travers la mise en commun de leurs intelligences et bonnes pratiques pour des recherches innovantes de solutions afin de relever les défis face à l’enseignement en santé et offres de soins », a indiqué le Professeur. Il a exprimé sa gratitude aux promoteurs, à l’ensemble des sponsors et à tous ceux qui ont contribué pour la tenue de cet évènement, puis encouragé les participants à prendre activement part aux sessions.
Le secrétaire général de l’UK, représentant le président de cette institution, Egbao Assoté a pris part à l’ouverture des travaux de ces 3èmes journées de la FSS/UK qui seront ponctuées par des expositions des produits de recherche de différents partenaires.

Dans la même catégorie