MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

L’ ANADER mobilise des acteurs sociaux pour pérenniser les cantines scolaires dans le Gontougo


  17 Juin      4        Société (45887),

 

Bondoukou, 16 juin 2024 (AIP) –  Le chef de zone de l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural ( ANADER ), Kongossa Armel a mobilisé les acteurs institutionnels et les groupements agricoles pour une production de vivres pour la pérennisation des cantines scolaires dans la région du  Gontougo .
Lors d’ un atelier, vendredi 14 juin 2024 à la salle de presse de la préfecture de Bondoukou, le chef de Zone de l’ANADER a sensibilisé les participants à s’ approprier  le projet gouvernemental de pérennisation des cantines scolaires par la fourniture de vivres aux apprenants, dans ce cadre de la deuxième phase du Programme McGovern Dole (MGD2).
La mobilisation des populations bénéficiaires, des groupements agricoles de femmes et jeunes, ne correspondaient pas aux attentes des acteurs de mise en œuvre, a déploré le coordonnateur régional des cantines scolaires, Sangaré Bakary , au lancement de ce projet d’appui aux groupements agricoles de femmes et de jeunes mobilisés autour des cantines scolaires pour la production de vivres et l’approvisionnement de ces cantines scolaires.
La deuxième phase du MGD2, a  prévu un appui à 50 groupements agricoles. En 2023, 20 groupements, dont 15 à Bouna et 5 à Bondoukou, ont reçu ce soutien des zones ANADER de Bouna, Bondoukou et Tanda. Les 30 groupements restants débutent leurs activités cette année, indique- t-on.
Face à cette situation le secrétaire général de la préfecture de Bondoukou, Loan Constant, a lancé un appel de coeur aux populations pour une mobilisation effective pour fournir  des vivres aux élèves en vue de réduire les abandons de scolarité et les mariages précoces.  » Aidez les cantines à  continuer leurs missions au bénéfice des apprenants », a-t-il voulu.

Les sous-préfets des localités de  Taoudi, Laoudi ba, Gouméré et Tabagne ont  pris part à cette activité mobilisation souhaitent des acteurs institutionnels impliqués dans ce projet, dans la région du Gontougo.
Ce programme s’inscrit, dans la volonté du gouvernement de soutenir sa Politique de scolarisation obligatoire (PSO) et renforcer les capacités du Programme d’Alimentation Scolaire, en collaboration avec le Programme alimentaire mondiale (PAM), et le gouvernement américain un financement dans le cadre du Programme McGovern Dole.
Cet appui vise à garantir un repas équilibré à 136 500 élèves et à améliorer l’enseignement, apprentissage de la lecture- écriture dans 613 écoles primaires publiques rurales de sept régions prioritaires (Cavally, Bafing ; Bagoué, Poro,  Tchologo,  Bounkani et Gontougo) sur cinq ans.
Ainsi, 55 groupements dont cinq dans la DRENA de Touba, sept dans la DRENA de Bondoukou, trois dans la DRENA de Ferké et 40 dans les DRENA de Boundiali et Korhogo avaient été appuyés durant trois ans lors de la première phase du programme MGD.

Dans la même catégorie