APS JOJ 2026 : 2022 SERA LE DÉBUT D’UNE SÉRIE D’ACTIONS CONCRÈTES SUR LE TERRAIN (ORGANISATEURS) APS PLAIDOYER POUR LA CRÉATION D’UNE AGENCE DE CONTRÔLE DE LA SÉCURITÉ SANITAIRE DES ALIMENTS ANP Niger : Bientôt une école de l’Armée de l’Air à Agadez et un centre de formation de 5000 jeunes militaires par an à Keita (Président Bazoum) GNA Minister asks illegal sand miners to stop operation or face the law ANP Ouverture de l’école militaire supérieure de Niamey : Une « nécessité lancinante »pour le Niger, selon le Président Mohamed Bazoum AGP Gabon : Les Présidents des Juridictions désormais outillés AGP Gabon : Les enjeux du Congrès international des Barreaux expliqués à Ali Bongo Ondimba ACP Le Premier ministre Sama Lukonde s’engage dans l’opération « Zéro trou à Kinshasa » ACP Organisation à Kinshasa d’une table ronde sur la mise en place d’un fonds national de réparation en faveur des victimes de violences sexuelles ACP Le Sénat vote le projet de loi autorisant la prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri.

La 43e session du conseil des ministres acp-ue ouverte a lome par le premier ministre togolais komi selom klassou


  1 Juin      71        Coopération (1281), Politique (18983),

   

Lomé, le 1er juin (ATOP) – Le conseil conjoint des ministres, organe suprême du partenariat entre les Etats du groupe ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique) et les pays membres de l’UE tient les 31 mai et 1er juin à Lomé, leur 43e session ouverte par le Premier ministre togolais Dr. Komi Selom Klassou.
Cette session qui fait suite à la 107e session du groupe ACP, revêt un double intérêt. Elle est l’expression vivante de l’attachement de ces pays au partenariat ACP-UE dont le Lomé a servi de cadre pour la signature de 4 conventions et traduit aussi l’engagement en faveur d’un partenariat ACP-UE rénové, à travers un nouvel accord fort, équitable et durable qui succédera à l’accord de Cotonou et qui servira au mieux les intérêts des pays ACP et ceux de l’UE.
Cette rencontre constitue une étape décisive dans le processus de redéfinition des perspectives d’avenir des relations ACP-UE après 2020. Elle devra, à l’aune des mutations profondes de l’environnement international et des enjeux de développement, être l’occasion de décliner les orientations nécessaires sur les négociations qui vont commencer au mois d’août prochain entre les deux parties.
Le Premier ministre togolais, s’est réjoui du choix du Togo pour abriter cette rencontre qu’il qualifie de « retour à la source » avec comme pour objectif d’amorcer une vision prospective sur le nouveau départ des relations ACP-UE. Il a indiqué que les relations ACP-UE sont guidées par les intérêts communs qui méritent absolument d’être sauvegardés afin d’améliorer le bien-être des populations et d’assurer un développement durable des différents pays.
M. Klassou a qualifié ce partenariat d’unique parce qu’il tire sa substance des liens historiques qui existent entre tous les pays ACP et l’Europe dans un cadre institutionnel organisé et solidaire. Il a attiré l’attention de l’organisation sur les défis mondiaux auxquels elle sera confrontée dans sa marche vers le développement intégral et dont les plus marquants sont le changement climatique, la migration et le terrorisme.
Cette cérémonie s’est déroulée en présence des membres du conseil des ministres ACP-UE, des membres du gouvernement, des présidents des institutions de la République et d’autres personnalités politiques, administratives, militaires et traditionnelles.
ATOP/KYA/TD

Dans la même catégorie