APS ’’CASH TRANSFER’’ : PLUS DE 2 MILLIARDS CFA AUX MÉNAGES DE KAFFRINE APS « RAABI », LE DESTIN TRAGIQUE DE LA FEMME SÉNÉGALAISE SUR LES PLANCHES DE SORANO AIP Une mission de redynamisation du comité local de lutte contre la migration irrégulière à Daloa AIP Un plan d’action en élaboration pour repenser le système LMD dans le supérieur public AIP Le budget triennal 2023-2025 de la commune de N’douci en hausse APS Un animateur de radio invite les jeunes chanteurs à davantage s’inspirer du folklore local APS SAINT-LOUIS : LES PARTENAIRES SOCIAUX INVITÉS À PRIVILÉGIER LE DIALOGUE APS Diverses activités culturelles au menu du Festival de cinéma « Les Téranga » APS 1,4 milliards FCFA pour soutenir des projets de la Grande muraille verte GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi

LA 4E ÉDITION DE L’AFRICAN ART BOOK FAIR COÏNCIDE AVEC LE DAK’ART


  20 Mai      18        Arts & Cultures (2155), Livres (255),

   

Dakar, 20 mai (APS) – La quatrième édition de la Foire internationale du livre d’art africain se tiendra dans le cadre du 14e Dak’art, prévue du 19 mai au 22 juin, a-t-on appris des organisateurs.

Dénommée African Art Book Fair (AABF), cette foire du livre d’art est prévue à la place du Souvenir africain (centre de ressources Ousmane Sembène), sous l’égide de la revue d’art AFRIKADAA, selon un communiqué.

L’AABF se veut « un projet artistique conçu comme une foire d’éditions indépendantes accompagnée d’une exposition et d’un forum de discussion qui se concentre sur des thématiques spécifiques, liées à des publications sur l’art, la photographie, le design, la musique expérimentale, la culture ouverte et le militantisme ».

La manifestation « accueillera pour l’occasion une large sélection d’éditeurs indépendants internationaux et d’artistes venus de pays différents garantissant ainsi une diversité des pratiques éditoriales actuelles ».

Au programme de la manifestation, « des éditeurs indépendants, un lieu de débats et d’échanges autour de panels de discussion, un espace d’exposition, une programmation de performances, des workshops et un pays à l’honneur, le Bénin ».

« La manifestation reconnaît et soutient des « pratiques de publications qualitatives et uniques », en partant du postulat selon lequel le croisement entre les disciplines « est une partie intégrante de ce processus dont l’objectif est de mettre l’accent sur les nouvelles pratiques éditoriales innovantes et la physicalité du livre en tant que médium ».

La 4e édition « portera sur l’échange des nouvelles pratiques éditoriales Nord/Sud et offrira aux éditeurs indépendants et partenaires une plateforme de rencontre entre professionnels du monde de l’art et le public, afin de favoriser des échanges ainsi que la circulation des connaissances dans une optique de contextualisation des œuvres et des artistes africains », soulignent les organisateurs.

« Nous questionnerons aussi la publication en tant que pratique curatoriale et artistique et l’état actuel de la critique d’art », ajoutent-ils, avant de signaler que lors de cet événement, l’AABF va exposer « la figure de l’éditeur, l’acteur le plus indépendant mais aussi le plus polyvalent du monde de l’art ».

« De nombreux éditeurs internationaux sélectionnés pour la qualité de leurs propositions dans une scénographie originale seront présents au cours de cette 4ème édition », lit-on encore dans le communiqué des organisateurs.

Selon la même source, l’AABF, à travers cet évènement, « met à disposition du public le travail des artistes internationaux par des éditions abordables, tout en offrant un espace alternatif de l’art aux côtés des biennales, des galeries et des musées ».

Elle note que la plateforme AABF « se positionne en tant qu’entité itinérante et polymorphe en s’invitant au sein des foires, salons et biennales », faisant valoir que la « carence de la production critique menace aujourd’hui la transmission de l’art contemporain d’Afrique et ses diasporas en termes de contenu critique, d’analyse et d’esthétique ».
Coopération à

Dans la même catégorie