MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

La BAD annonce l’entrée en vigueur de son Système de sauvegarde intégré révisé


  6 Juin      10        Monde (2270),

 

Abidjan, 06/06/2024 (MAP)- Le Système de sauvegarde intégré (SSI) révisé du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), approuvé par le Conseil d’administration le 12 avril 2023, est entré en vigueur le 31 mai 2024.

Selon un communiqué de la BAD, la politique révisée, qui remplace la version approuvée en 2013, fournit un cadre cohérent pour garantir que toutes les opérations supportées par la Banque donnent la priorité à la durabilité environnementale et sociale tout en promouvant une croissance inclusive dans toute l’Afrique.

Elle clarifie également les rôles et responsabilités de la Banque ainsi que son obligation de rendre des comptes aux emprunteurs et à ses clients.

Les mises à jour du Système de sauvegarde intégré alignent plus étroitement la Banque sur les autres banques multilatérales de développement en ce qui concerne la santé et la sécurité des communautés, la violence fondée sur le genre et la participation des parties prenantes aux opérations à haut risque, fait savoir la même source.

D’autres améliorations portent sur le renforcement des dispositions relatives aux exigences environnementales et sociales pour les chaînes de valeur. Les procédures de financement de la réinstallation dans le cadre des coûts globaux des projets et l’admissibilité des emprunteurs à l’aide financière de la Banque ont également été clarifiées.

La première vice-présidente du Groupe de la BAD, Bajabulile Swazi Tshabalala, a expliqué que «le Système de sauvegarde intégré reflète l’engagement inébranlable de la Banque en faveur d’un développement responsable à travers l’utilisation judicieuse et durable des précieux capitaux naturels du continent et la protection des droits et du bien-être des communautés. En intégrant les exigences du Système de sauvegarde intégré dans toutes les opérations supportées par la Banque, non seulement nous atténuons les risques, mais nous renforçons également la durabilité à long terme et l’impact positif des opérations supportées par la Banque».

Le processus de préparation du Système de sauvegarde intégré révisé a commencé au début 2019. Il a donné lieu à un exercice d’évaluation indépendant et à une large consultation des parties prenantes internes et externes dans les pays membres de la Banque dans la région et auprès de ses partenaires non régionaux

Dans la même catégorie