MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

La BAD obtient 18 millions de dollars du FEM pour renforcer la durabilité et la résilience environnementales en Afrique


  26 Juin      5        Environnement/Eaux/Forêts (6756),

 

Abidjan, 26/06/2024 (MAP) – La Banque africaine de développement (BAD) a obtenu plus de 18 millions de dollars de financement du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) pour soutenir deux grands projets visant à renforcer la durabilité et la résilience environnementales en Afrique.

Le premier projet, baptisé «Strengthening Zambezi River Basin Management towards Climate Resilience and Ecosystem Health» (Renforcer la gestion du bassin du fleuve Zambèze pour favoriser la résilience climatique et la santé des écosystèmes), bénéficie d’un financement de 10,57 millions de dollars.

Selon un communiqué de la BAD, cette initiative vise à améliorer la gestion collaborative des ressources hydriques, énergétiques, alimentaires et environnementales dans le bassin du fleuve Zambèze, qui s’étend sur huit pays d’Afrique australe : Angola, Botswana, Malawi, Mozambique, Namibie, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe.

Le second projet, le «Global Electronics Management (GEM) program (Horn of Africa Regional Child Project)» (Programme mondial de gestion des produits électroniques (GEM) (projet régional pour les enfants de la Corne de l’Afrique), bénéficie de 7,83 millions de dollars pour relever le défi croissant des déchets électroniques en Somalie, à Djibouti et en Ethiopie.

Le Fonds pour l’environnement mondial a approuvé ce financement lors de la 67e réunion de son Conseil d’administration, qui s’est tenue à Washington du 17 au 20 juin.

Créé lors du Sommet de la Terre de Rio en 1992, le Fonds pour l’environnement mondial est la plus grande source de financement multilatéral pour la biodiversité, et s’attaque à des défis environnementaux interdépendants à l’échelle mondiale. La Banque africaine de développement, une de ses agences de mise en œuvre, a un accès direct à ses ressources.

Le projet du bassin du fleuve Zambèze, dont le coût est estimé à 9,45 millions de dollars, devrait profiter à des millions de personnes grâce aux progrès réalisés dans les domaines de l’agriculture, de la pêche et de l’exploitation des barrages. Il vise à promouvoir la coopération transfrontalière, la planification intégrée et des pratiques de gestion adaptative afin de renforcer la résilience du bassin et la santé de l’écosystème.

Le programme GEM de 60 millions de dollars vise à réduire considérablement la production de déchets électroniques et à accroître la circularité dans le secteur de l’électronique des pays en développement.

Dans la même catégorie