AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

La Banque mondiale exhorte les entreprises à soumissionner pour la mise en œuvre de son portefeuille pays


  22 Mai      15        Economie (21544),

 

Abidjan, 22 mai 2024 (AIP)- Le représentant de la directrice des opérations de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire, Waly Wane, a encouragé mardi 22 mai 2024, toutes les entreprises surtout les Petites et moyennes entreprises ( PME) à soumissionner aux marchés de mise en œuvre des projets inscrits au portefeuille de la Banque mondiale en Côte d’ivoire.

La Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a initié, en collaboration avec la Banque mondiale, une session de présentation, au secteur privé, des opportunités d’affaires financées par la banque  en Côte d’Ivoire.

Selon M. Wane, le montant cumulé des projets en cours en Côte d’Ivoire s’élève à environ 6 milliards de dollars américains, soit 330 milliards FCFA et sont repartis entre 24 projets et programmes. Les secteurs concernés par ces financements sont le transport, l’administration publique, l’éducation, la santé, l’énergie.

A ces dires, toutes les entreprises même les « plus petites peuvent soumissionner aux marchés publics des projets de la Banque à condition qu’elles présentent des dossiers répondant entre autres aux normes  de développement  durable,  de transparence, de bonne gouvernance.

« Il y a des opportunités pour toutes les entreprises, pas que pour les grandes entreprises » a-t-il insisté. Les  procédures d’attribution de marchés étant caractérisées par  une égalité des chances  de traitement, et par  une intégrité  élevée

Cette session permettra non seulement de présenter le portefeuille de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire, mais aussi d’expliquer comment les entreprises peuvent postuler pour saisir ces opportunités d’affaires, notamment dans les secteurs prioritaires de la santé, l’agriculture, des infrastructures et l’éducation, et aussi pour faire comprendre comment les entreprises peuvent renforcer leurs capacités pour présenter de meilleurs dossiers, a ajouté le directeur exécutif de la CGECI, Stéphane Aka-Anghui.

Une présentation des opportunités d’affaires offertes  au secteur  privé  par la Banque  mondiale  a permis  d’y déceler plusieurs  avantages. Il s’agit  entre autres  de la possibilité  de bénéficier de financements  de milliers de dollars,  de  travailler à  l’échelle  mondiale,  d’entrer sur les marchés  en développement.

Dans la même catégorie