APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

La Belgique soutient le déminage en Angola avec plus de trois millions d’euros


  27 Juin      8        Coopération (2477),

 

Golungo Alto – Le Royaume de Belgique a dépensé depuis 2017 trois millions 500 mille euros pour le déminage en Angola, a déclaré mercredi l’ambassadeur de Belgique, Stéphane Doppagne.
S’adressant à la presse à Golungo Alto, le diplomate belge a indiqué que ce soutien a permis de réaliser des travaux de déminage dans les provinces de Cuanza-Norte, Uige, Cuanza-Sul et Bengo.
Stéphane Doppagne, qui s’exprimait à l’occasion d’une visite d’un champ de mines en cours de déminage, a rappelé que le déminage était l’un des principaux domaines de coopération entre la Belgique et l’État angolais.
Il a expliqué que ce soutien est un geste de solidarité de la part du peuple belge qui a également traversé une période de guerre et dont le pays a été affecté par de nombreuses mines, une situation similaire à celle du peuple angolais.
Le diplomate a promis que la Belgique continuerait à soutenir le déminage en Angola, afin de restaurer un sentiment de sécurité pour la population, en particulier dans les zones de production.
Stéphane Doppagne a, par ailleurs, salué l’engagement du Gouvernement angolais dans le processus de déminage du pays.
Pour l’administratrice municipale de Golungo Alto, Maria Inácio Jerónimo, le travail des équipes de déminage a permis d’étendre les champs de production et donc d’augmenter la production.
Les travaux de déminage ont commencé il y a quatre mois à Golungo Alto, plus précisément dans la zone de Tunda Sanji, à la périphérie du centre municipal

Dans la même catégorie