MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

La BOAD annonce un apport de 900 milliards FCFA au PND 2021-2025


  17 Mars      101        Economie (21743),

 

Abidjan, 17 mars 2023 (AIP)- La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a annoncé, vendredi 17 mars 2023, l’augmentation de sa participation au Plan national de développement (PND 2021-2025) à 900 milliards FCFA contre 665 milliards initialement prévus.

La précision a été faite lors d’un déjeuner d’affaires avec la Chambre de Commerce et d’Industrie Libanaise de Côte d’Ivoire (CCILCI) par le chef de mission résident de la BOAD en Côte d’Ivoire, Francky Nago, qui précise que cette décision a été prise en fin décembre 2022. Il a noté que 60% du montant reviendra au secteur privé et 40% pour le secteur public.

En Côte d’Ivoire, la Banque a déjà investi plus de 1.400 milliards FCFA, ce qui représente 20% de ses engagements globaux. Dans ce montant, le secteur privé représente 43% et le reste entre les souverains et le secteur public.

Les secteurs prioritaires de la Banque sont les énergies et ressources naturelles, la production agricole et sécurité alimentaire, les finances et assurances, l’immobilier, la santé, l’éducation et les transports et la digitalisation.

Pour la Chambre de commerce libanaise en Côte d’Ivoire, M. Nago a relevé que les projets financés sont au nombre de quatre pour un montant de 16 milliards FCFA, déplorant ce faible niveau de financement. « Pour nous, c’est très faible vu le potentiel et le besoin de financement qui est là. Avec la forte contribution des entreprises libanaises dans le Produit intérieur brut (PIB) ivoirien, nous disons que nous pouvons faire plus. Nous sommes ouverts et nous sommes prêts à vous accompagner », a rassuré le chef de mission résident de la BOAD.

Le directeur du département développement pays, Almamy Mbengué a rappelé qu’en 50 ans d’existence, dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la Banque a injecté 7.200 milliards FCFA.

Aussi, a-t-il précisé qu’avec le plan Djoliba 2021-2025, les engagements prévus sont de 3.300 milliards FCFA, soit une augmentation de l’ordre de 50% par rapport aux réalisations du plan 2015-2019. Ces 3.300 milliards seront injectés dans le développement des huit pays que couvre la banque. Les 3/4¾ du financement au secteur public et ¼ au secteur privé, ce qui veut dire 825 milliards Fcfa seront réservé au secteur privé.

Il a expliqué aux opérateurs économiques libanais que les interventions de la banque sont entre autres les prêts à long et moyen terme, la prise de participation au capital d’entreprises, l’assistance aux Petites et moyennes entreprises (PME) à travers les lignes de crédits ou accords-cadres de refinancement…

Au nom du président de la CCILCI, Joseph Khoury, l’administrateur et président de la commission banque, finance et capital a salué ce cadre d’échange qui leur ouvre de bonnes perspectives pour la vitalité de leurs entreprises.

La BOAD est un établissement public à caractère international créée par traité signé le 14 novembre 1973. C’est une institution spécialisée commune aux huit États de l’UEMOA, qui sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo

Dans la même catégorie