APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

La BOAD présente ses solutions d’accompagnement au secteur privé


  18 Mars      71        Economie (21786),

 

Abidjan, 17 mars 2023 (AIP) – La Banque ouest africaine de développement (BOAD) a présenté vendredi 17 mars 2023, ses solutions d’accompagnement et de financement disponibles ainsi que son taux d’intérêt 2023 au secteur privé, notamment à la Chambre de commerce et d’industrie libanaise en Côte d’Ivoire (CCIL-CI).

Lors d’un petit déjeuner de presse organisé à l’hôtel Movënpick, à Abidjan Plateau, le chef de mission résidente de la BOAD en Côte d’Ivoire, Francky Nago, a situé l’importance des entreprises libanaises dans le pays, indiquant vouloir leur montrer ce que l’institution peut lui apporter.

Il a indiqué que la BOAD est engagée dans un processus de réorganisation visant à injecter 3 300 milliards FCFA dans la période 2021-2025 au niveau régional. De ce montant, 885 milliards FCFA seront dévolus au secteur privé.

En Côte d’Ivoire, la Banque va investir plus de 900 milliards FCFA sur la même période, en guise de contribution au Plan national de développement (PND) dont 60% en faveur du privé.

Quant au directeur du département Développement pays, Almamy Mbengue, il s’est appesanti que la stratégie d’intervention de la BOAD, ses conditions indicatives de financement notamment sur les lignes de refinancement en faveur des banques.

Portée sur les fonts baptismaux en 1973, la BOAD regroupe les huit pays ouest-africains ayant en partage le Franc CFA. En 50 ans d’existence, la Banque a injecté 7 200 milliards FCFA au niveau de ses cinq secteurs prioritaires dans ces pays dont plus de 1 400 milliards en Côte d’Ivoire (représentant 20% de ses engagements globaux nets).

Auparavant, le président de la CCIL-CI, Joseph Khoury, par la voix de l’administrateur de la chambre consulaire, également président de la Commission banque, finance et capital, a salué le rôle de la BOAD dans le financement du développement économique de la région. La CCIL-CI, a-t-il assuré, veut travailler en étroite collaboration avec la BOAD pour le développement du tissu économique ivoirien.

Dans la même catégorie