AIP La ministre Françoise Remarck s’engage à améliorer les conditions de travail de son personnel AIP Françoise Remarck promet de soutenir les initiatives culturelles pour dynamiser le secteur des arts MAP Niger: une personne tuée et cinq enlevées « par des bandits » près de la Libye (ministère de l’Intérieur) MAP Togo: levée de la suspension des accréditations pour la presse étrangère MAP Liberia : le FAD approuve un financement de 10 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle MAP La CEDEAO lance officiellement ses programmes de promotion du genre et de l’égalité en Côte d’Ivoire AIP Digitalisation : La CIE primée au B2B digital 2024 pour ses avancées en intelligence artificielle AIP Adama Bictogo reçoit la nouvelle présidente du parlement de la CEDEAO MAP Rwanda: début de la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 15 juillet MAP Cyclone Gamane: Madagascar a besoin de 124 millions de dollars pour la reconstruction

La CEDEAO condamne vigoureusement une «tentative de coup d’Etat» au Niger (communiqué)


  26 Juillet      69        Non classé (675),

 

Abuja, 26/07/2023 (MAP) – La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a condamné mercredi dans les termes les plus vigoureux la « tentative de coup d’Etat » au Niger, appelant à la libération immédiate du président démocratiquement élu, Mohamed Bazoum.

«C’est avec stupeur et consternation que la CEDEAO a pris connaissance de la tentative de coup d’Etat au Niger», a indiqué l’organisation dans un communiqué.

« La CEDEAO condamne de la manière la plus vigoureuse cette tentative de prise du pouvoir par la force et appelle les auteurs de cet acte à libérer immédiatement et sans condition le président démocratiquement élu de la République », ajoute la même source.

Et de poursuivre que «la CEDEAO et la communauté internationale tiendront tous ceux qui sont impliquées dans cet acte pour responsables de la sécurité et de la sûreté du président, de sa famille, des membres du gouvernement et du public en général ».

La présidence du Niger a indiqué, dans un message publié sur Twitter, que mercredi matin « des éléments de la garde présidentielle (GP) ont engagé un mouvement d’humeur anti-républicain et tenté en vain d’obtenir le soutien des forces armées nationales et de la garde nationale ».

« L’armée et la garde nationale sont prêtes à attaquer les éléments de la GP impliqués dans ce mouvement d’humeur s’ils ne reviennent pas à de meilleurs sentiments », souligne la présidence, assurant que « le président de la République et sa famille se portent bien ».

L’accès à la présidence du Niger à Niamey était bloqué mercredi matin, ont rapporté des médias, ajoutant que tant les accès à la résidence du président Mohamed Bazoum qu’aux bureaux de la présidence qui se trouvent dans le même périmètre, étaient interdits.

Le blocus a duré deux heures avant qu’il ne soit levé, selon les médias.

Dans la même catégorie