AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le tarif du transport Abidjan-Adiaké connaît une hausse AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Sangafowa Coulibaly s’engage avec le secteur privé pour l’attractivité des activités minières, pétrolières et énergétiques APS Des chimistes des universités du pays planchent sur les résultats de leurs recherches GNA Police engage basic schools in Central Region on human trafficking GNA Government must have an elevated outlook for the book industry – GIBF Chairman GNA Cape coast Teaching Hospital, HCP cut sod for eye surgical and training centre GNA Twenty students win prizes in maiden Alavanyo STEM exams GNA Ghanaian diplomat commends Yango’s contribution to domestic ride-hailing sector APS CAN féminine : les primes en hausse de 150 pour cent, selon la CAF APS Le « Bësub Setal » désormais dans l’agenda des Sénégalais (Abdou Karim Sall)

La CGEM, premier patronat africain à rejoindre la Global Business Coalition


  31 Octobre      108        Economie (15287), Entreprises (422),

   

Berlin, 31/10/2018 (MAP) – En marge du sommet sur l’investissement en Afrique tenu sous la présidence de la chancelière allemande Angela Merkel, dans le cadre de l’initiative du G20 « Compact with Africa » (CwA), Salaheddine Mezouar, Président de la CGEM, a été invité par le patronat Allemand BDI, à rejoindre la Global Business Coalition (GBC), présidée actuellement par Dr Dieter Kempf, Président du BDI, indique un communiqué de la CGEM.

Première organisation patronale à faire son entrée dans cette prestigieuse coalition qui s’inscrit dans le sillage du G20 et qui représente une plateforme singulière en faveur du dialogue entre les secteurs privés, les gouvernements et les institutions internationales, « la CGEM a vu ses efforts récompensés pour son leadership sur le continent Africain dans le développement des relations d’affaires et la consolidation de la coopération Sud-Sud », précise la même source.

Fondée en 2012, la GBC regroupe plusieurs patronats issus de pays aux économies fortes et développées, à l’instar des patronats australien, brésilien, canadien, français, indien, coréen, espagnol ou encore américain, totalisant ainsi plus de 6,8 millions d’entreprises à travers le monde.

Ses principales missions, rappelle le communiqué, sont de proposer des actions communes et de prendre des positions fortes sur notamment le commerce international, le climat et la croissance inclusive dans un esprit de partage d’expériences et de bonnes pratiques.

Dans la même catégorie