MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

La CNAESCOM-CI proposent des solutions pour l’enrôlement massif des populations à la Couverture maladie universelle


  22 Mars      70        Santé (15583),

 

Abidjan, 22 mars 2023 (AIP)- La Confédération nationale des établissements sanitaires à base communautaire (CNAESCOM-CI), à travers son président, Ouattara Clément, a échangé, mercredi 22 mars 2023, avec l’AIP pour proposer des solutions afin de booster l’opération d’enrôlement des populations pour une adhésion massive à la Couverture maladie universelle (CMU).

Pour M. Ouattara, il faut installer des équipes d’enrôlement dans les structures pour permettre aux visiteurs, aux malades et parents de malades de venir s’enrôler dans ces points. Mais également mettre à contribution des leaders communautaires afin qu’ils passent le message de sensibilisation aux populations.

« Après la phase de sensibilisation, si les cartes ont été faites, nous allons appeler les requérants pour venir retirer leurs cartes sur place à leurs lieux d’enrôlement. Nous allons également suivre ces requérants pour leur rappeler leur période de paiement de cotisation. Tout ceci va accélérer l’opération et vous verrez que l’opération va connaître une dynamique, et l’Etat pourra facilement atteindre les objectifs de ce programme » a-t-il proposé.

Ouattara Clément a rappelé que les ESCOM sont des établissements de droits privés à but non lucratif. Bien que créés par l’État, la gestion de ces structures a été confiée à la communauté afin que les populations se les approprient et les fréquentent.

« Nous sommes des structures proches des populations, et nous savons comment procéder pour booster cette opération d’enrôlement pour la couverture maladie universelle (CMU). Nous avons des stratégies propres à nous que nous déployons dans ce genre de cas pour réussir notre mission. Je prends par exemple le cas de la pandémie du Covid-19 au cours de laquelle nous avons déployé nos stratégies pour que les chiffres de personnes vaccinées grimpent », a expliqué le confédéral.

Dans la même catégorie