MAP Rwanda: les listes des candidats à la Présidentielle et aux législatives dévoilées ATOP Le plan de développement communal de la municipalité de kpélé 2 validé ATOP Assoli : tabaski / des sachets de viande distribue à 1260 démunis AIP Un nouveau corridor logistique Europe-Afrique bientôt ouvert pour offrir des opportunités commerciales aux entreprises ivoiriennes AIP La MUGEF-CI et les directeurs des établissements publics hospitaliers s’accordent pour une meilleure prise en charge des mutualistes ANP Niamey : Le lendemain de la fête de Tabaski ou jour du partage et de solidarité entre les musulmans MAP L’UA condamne fermement les attaques de civils par les ADF à Béni et Lubéro dans la Province du Nord Kivu en RDC APS Les Sénégalais invités à maintenir les villes et les campagnes propres APS L’ambassadeur du Maroc au Sénégal salue le message de paix du chef de l’Etat APS Le Président Bassirou Diomaye Faye se réjouit du climat de paix et de concorde

La communauté musulmane du Niger fête l’Aïd-El-Adha ou fête de la Tabaski sur fond de la COVID-19


  31 Juillet      248        Religion (1335),

 

Niamey, 31 juil (ANP)- La communauté musulmane a fêté, ce vendredi 31 juillet 2020 l’Aïd-El-Adha ou fête de la Tabaski à travers une cérémonie de prière collective à la Grande Mosquée de Niamey et à laquelle ont pris part le Président de la République Issoufou Mahamadou, le Président de l’Assemblée nationale Ousseini Tinni, le Premier Ministre Brigi Rafini, les Présidents des institutions de la République, les membres du gouvernement et du corps diplomatique.

Cette prière collective a drainé beaucoup de fidèles qui ont suivi les traditionnelles deux ‘’Rakat’’ dirigées par le nouveau Président de l’Association Islamique du Niger (AIN), le Cheik Ismailla Djibrilla Karanta.

Après ces deux ‘’Rakat’’ le Cheik Ismaila Djibrilla Karanta a demandé aux fidèles de se pardonner mutuellement et de n’avoir dans toutes leurs actions que le Dieu Allah comme seul guide.

Après s’en est suivi l’immolation du mouton par le Président de l’Association islamique, acte qui sera immédiatement suivi par les autres fidèles qui, une fois de retour dans leurs foyers respectifs, ont aussi égorgé les leurs.

Rappelons que pour raison de coronavirus, les autorités ont suspendu la traditionnelle cérémonie de bonne fête au Président de la République à son Palais.

Dans la même catégorie