MAP Sénégal: la candidature à la présidentielle n’est pas une condition pour obtenir la liberté provisoire (ministre de la justice) MAP Conférence sur le rôle de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains dans la préservation de la sécurité spirituelle en Afrique les 24 et 25 février à Kampala MAP Gabon: Huit morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation MAP Afrique du Sud: les élections générales fixées au 29 mai (Présidence) MAP Nucléaire: Les actions en faveur du continent africain constituent une priorité stratégique pour le Maroc (Ambassadeur) MAP Somalie: un attentat à Mogadiscio fait 5 morts MAP Sénégal/Présidentielle 2024 : Le Conseil Constitutionnel entérine la liste définitive des 19 candidats MAP IOSCO : Mme Hayat réélue à la présidence du Comité Régional Afrique et Moyen-Orient MAP Gabon: La croissance devrait s’établir à 3% en 2024 (FMI) MAP La désintégration de la société sud-africaine, résultat de la dépossession des Noirs de leurs terres (étude)

La coopération sud-sud, un pilier de l’intégration économique (M. Baraka)


  25 Mai      54        Economie (20467),

 

Rabat – La coopération sud-sud est un pilier de l’intégration économique et un levier de croissance susceptibles d’offrir de réelles perspectives de développement, a souligné, jeudi à Rabat, le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka.

« Le Maroc a toujours exprimé et réitéré sa disposition à œuvrer pour un partenariat spécifique et rénové dans le cadre de la coopération bilatérale, sous régionale, régionale, inter-régionale, et multilatérale avec tous les pays du Sud », a-t-il indiqué lors d’une rencontre sous le thème « L’Afrique entre les changements géostratégiques et les défis économiques et environnementaux mondiaux – Vision pour un modèle de développement africain », organisée par l’Association marocaine des lauréats des universités et instituts ex-soviétiques et l’Union africaine des associations des lauréats des universités et instituts ex-soviétiques.

Partant d’une vision royale ambitieuse et tournée vers l’avenir, le Maroc a multiplié les actions et initiatives pour hisser la coopération avec ses partenaires africains au niveau d’un véritable partenariat au service du développement, a-t-il rappelé, ajoutant que le Royaume a fait de la coopération sud-sud et triangulaire, particulièrement dans son espace africain, une priorité de sa politique étrangère.

Les multiples visites effectuées par le Souverain dans le continent africain ont créé une nouvelle dynamique dans les relations avec de nombreux pays et donné une forte impulsion à la coopération sud-sud, érigée en choix stratégique par le Royaume dans le but de contribuer à l’instauration de la paix, de la sécurité et de la stabilité continentales, a-t-il dit.

La mise en place de la Zone de libre-échange continentale africaine en janvier 2021 est le début d’une stratégie collective et d’une nouvelle approche de co-développement coordonnée, réussie et ouverte à tous les citoyens africains, a-t-il relevé, notant que cette approche cadre avec la vision royale d’une Afrique intégrée et prospère, qui accorde une grande priorité au développement socio-économique.

La perception de l’Afrique par le reste du monde doit changer de manière claire, a-t-il avancé, soutenant que c’est le rôle de l’Afrique de favoriser ce changement afin d’atteindre un développement socio-économique équitable.

Cette conférence de deux jours intervient dans le cadre de la célébration du 45ème anniversaire de l’Association marocaine des lauréats des universités et instituts ex-soviétiques et du 5ème anniversaire de l’Union africaine des associations des lauréats des universités et instituts ex-soviétiques, une occasion pour les participants d’échanger les idées et les expériences pour un renforcement de la coopération sud-sud.

Dans la même catégorie