MAP Tournoi de l’UNAF (U17)- 3ème journée: Match nul entre le Maroc et la Libye (1-1) MAP Le Maroc prend part à Abuja à la Réunion africaine de haut-niveau sur la lutte contre le terrorisme MAP Une délégation de la Banque Centrale de Mauritanie en visite de travail à l’Office des Changes MAP Quatorze morts dans un accident de la route dans le centre du Nigeria AIB Léraba : La première édition des journées des confréries dozo lancées à Sindou Inforpress São Vicente: Performance de Morabezateatro leva informações sobre prevenção de abuso sexual às escolas Inforpress Presidente da República considera “caótica” situação de transportes inter-ilhas em Cabo Verde Inforpress MPLA reafirma amizade e desejo de estreitamento de cooperação com PAICV Inforpress João Branco revela detalhes sobre a peça “Dona Pura e os Camaradas de Abril” a estrear-se em Maio Inforpress Boxe: Nancy Moreira conquista medalha de prata no ‘African Cup’ na África do Sul

La Côte d’Ivoire préside la 104ème session ordinaire du Conseil de l’ICCO


  29 Septembre      71        Agriculture (4138),

 

Abidjan, 29 sept 2021 (AIP) – Le Conseil de l’Organisation internationale du cacao (OIC) tient sa 104ème session ordinaire du 27 septembre au 1er au octobre 2021, sous la présidence de M. Aly Touré, représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès des organisations internationales de produits de base à Londres.

L’ICCO est la principale organisation intergouvernementale chargée des questions du cacao depuis 1973. Elle rassemble 22 pays exportateurs (92% des exportations mondiales) et 29 pays importateurs de cacao (80% des importations mondiales de cacao).

Au cours de cette 104ème session ordinaire, les délégations examinent la problématique des prix payés aux producteurs. Il s’agit en fait d’échanger et de dégager des pistes de solutions quant à l’amélioration des conditions de vie des producteurs, énonce une note d’information de la Représentation permanente transmise à l’AIP.

Ensuite, le conseil va aborder la question de l’avenir de l’Accord International de 2010 sur le Cacao. En effet, cet Accord est entré en vigueur le 1er octobre 2012 pour une durée de dix années cacaoyères et prendra fin le 30 septembre 2022.

Enfin, les délégués feront une évaluation partielle de la mise en œuvre du plan d’action stratégique 2019-2024.

Dans la même catégorie