MAP Sahara marocain: le SG de l’ONU réaffirme la centralité du processus politique onusien APS COVID-19 : DEUX DÉCÈS ET 163 NOUVELLES INFECTIONS ANP Tahoua : L’INS sensibilise les opérateurs économiques de la région sur le recensement général des entreprises (ReGEN 2022) AIP Un opérateur minier fait don d’un bâtiment de trois classes à l’EPP Yao-Amoinkro AIP 2,6 milliards de personnes affectées à travers le monde par des repas cuits aux combustibles polluants (OMS) APS DANS LA RÉGION DE DIOURBEL, 189 LISTES PRENNENT PART AUX ÉLECTIONS LOCALES APS A KAOLACK, L’ADMINISTRATION EST FIN PRÊTE POUR L’ORGANISATION DU VOTE (GOUVERNEUR) APS A FOUNDIOUGNE, 71 % DES CARTES D’ÉLECTEUR ONT ÉTÉ DISTRIBUÉES (PRÉFET) APS MBOUR : 329.513 ÉLECTEURS INSCRITS APS TAMBACOUNDA : 264.759 ÉLECTEURS ATTENDUS AUX URNES

La Côte d’Ivoire signe une convention pour mise en place d’un centre d’expertise en production laitière


  1 Décembre      28        Economie (14063),

   

Abidjan, 1er dec 2021 (AIP)- Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Sidi Tiémoko Touré, et le directeur Afrique de l’Ouest de Friesland Campina, Roger Adou, ont signé mardi 30 novembre 2021, une convention cadre de partenariat pour la création d’un centre d’expertise en production laitière en Côte d’Ivoire.

Ce centre qui impliquera tous les acteurs intervenant dans la chaîne de valeur du lait permettra d’améliorer les revenus et les conditions de vie des éleveurs ainsi que des communautés qui vivent de l’élevage bovin et de la production laitière.

Il sera également l’occasion d’échanger avec les universités et chercheurs en vue de doter la Côte d’Ivoire de la connaissance nécessaire en matière de production laitière et offrir aux consommateurs ivoiriens des produits de qualité « made in Côte d’Ivoire » pour réduire ainsi la dépendance du pays des importations de produits venus de l’extérieur.

Le ministre Sidi Touré a précisé que ce cadre de collaboration est aussi axé sur la formation, la recherche, l’appui techniques et financiers, transferts de technologies et d’échanges d’informations.

Les parties s’engagent ainsi à mettre ensemble, les moyens et outils dont elles disposent pour assurer la réalisation des activités programmées notamment le centre d’excellence de développement du lait en Côte d’Ivoire.

Dans le pays, la production de lait essentiellement traditionnelle était estimée à 34.000 tonnes en 2019 pour une consommation d’environ 240.000 tonnes. Pendant que la demande en lait et produits laitiers croit au fil des années, la production locale a tendance à baisser. Le déficit est comblé en grande partie par le lait en poudre ou concentré importé.

Devant cette situation, le ministère des Ressources animales et halieutiques a élaboré et validé la Stratégie spécifique sur le lait et le Plan national d’actions de développement de la chaîne de valeur lait en Côte d’Ivoire, centré sur les aspects de formation recherche, de protection de l’environnement et surtout d’accès aux marchés locaux et sous-régionaux.

Les effets induits par la mise en œuvre de ce Plan visent à augmenter de 25% la production de lait frais local dans les dix années à venir, à transformer 50% de la production locale nationale dans des conditions d’hygiène et de qualité standard et à créer 30.000 emplois directs et indirects.

Dans la même catégorie