GNA 2021 Asogli Tennis Tournament dedicated to cardio centre project of Ho Teaching Hospital  GNA Ghana ranks medium-low in involvement of women in water resources management GNA Youth in export trainees receive inputs from GEPA, Partners GNA NCCE town hall participants endorsed peace campaign GNA Report: WHO investigators seeking Covid-19 origin going back to China GNA La Palma volcano’s lava flow suddenly stops after eight-day eruption GNA Earthquake strikes port city on Greek island of Crete GNA PSG can set early Champions League marker in City rematch AIP Côte d’Ivoire-AIP/ CEDEAO: Vers la mise en oeuvre d’une stratégie régionale de lutte contre les zoonoses AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Vers l’uniformisation des contenus des enseignements des SIE

La Diaspora congolaise de Belgique déplore le comportement de certains agents à l’aéroport de N’Djili


  22 Octobre      33        Société (35892),

   

Bruxelles, 22 octobre 2020 (ACP).- Le Collectif des associations de la Diaspora congolaise de Belgique a déploré, mercredi, le comportement de certains douaniers affectés à l’aéroport international de N’Djili à Kinshasa, qui exigent le paiement des colis humanitaires avant leur retrait.

Ce Collectif a fait cette déclaration à Bruxelles, après les incidents intervenus à l’aéroport international de N’Djili à l’atterrissage du vol militaire de lundi 12 octobre, dans le cadre des vols humanitaires qu’organise gratuitement le ministère de la Défense belge à leur intention, sans aucune tracasserie, depuis 15 années de collaboration.

En effet, un douanier confondant la cargaison avec un fret normal, avait intercepté les colis humanitaires pour consignation dans l’un des entrepôts privés locataires de l’aéroport de N’Djili.

Bien qu’on lui ait fait comprendre que ces colis n’étaient pas assujettis aux frais de douane, cet agent fera comprendre qu’ils devaient néanmoins s’acquitter d’autres frais liés notamment à l’entreposage, soit un total de 32 000 USD.

Aussi, les associations se sont posé la question de savoir s’il était réellement opportun dans ces conditions de recevoir des dons venant du Nord pour devoir les payer aussi cher, alors que l’opération est sensée être gratuite.

En effet, rappelle le collectif, lors de l’acheminement des vivres en RDC, l’armée belge contacte les associations de la Diaspora congolaise accréditées afin de faciliter le transport de leurs colis humanitaires qui sont immédiatement livrés à chaque membre à l’atterrissage, sous le contrôle de l’armée congolaise.

Dans la même catégorie