AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le MFFE délivre des agréments à des promoteurs de centres dédiés à la petite enfance APS Insertion professionnelle : des activités lancées à Kaffrine pour combler le déficit d’information MAP Scandale de « Farmgate »: Le vote sur la destitution du chef de l’Etat reporté au 13 décembre (Parlement) APS Une ‘’journée d’études’’ de l’UCAD sur l’environnement, mardi APS Dakar, hôte du cinquième forum Galien Afrique à partir de mardi APS Le Maroc, l’ultime espoir pour l’Afrique au Mondial de football APS Samba Sy appelle au respect des institutions MAP Le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc est sur la bonne voie (Amina Benkhadra) MAP RDC: L’ONU alerte sur la détérioration de la situation sécuritaire dans l’Est du pays AIB Cascade /Finale de la coupe du gouverneur : La SN SOSUCO remporte le trophée

La Fédération de Russie appuie la recherche scientifique à l’UPN


  28 Septembre      5        COOpération (432), Education (6531),

   

Kinshasa, 28 septembre 2022(ACP).- L’ambassadeur de la Fédération de la Russie en RDC, Alexey Senteboyv a affirmé mardi lors de sa visite à l’Université pédagogique nationale (UPN), la disponibilité de son ambassade à appuyer des projets de recherche et de l’enseignement à l’UPN,  en vue de son développement.

Il a souligné la nécessité d’examiner, dans un travail de synergie avec les membres du comité de gestion, la feuille de route lui présentée par la rectrice de l’UPN, le Pr Anastasie MasangaMaponda pour un éventuel appui aux différents problèmes soulevés.

Le diplomate russe a évoqué la poursuite d’octroi des bourses d’études aux chercheurs congolais, la question d’apprentissage de la langue russe, par vidéo conférence, pour répondre à cette demande en RDC, l’élargissement des possibilités des participants des universités congolaises à chaque  forum pédagogique de son pays.

Toutes ces perspectives, a-t-il dit, seront examinées pour une coopération entre l’ambassade de la Fédération de Russie et l’UPN. Défis de la formation du corps scientifique pour préparer la relève académique.

Par ailleurs, la rectrice de l’UPN, le Pr Anastasie Masanga a souligné des défis auxquels son institution universitaire est confrontée comme la plupart des universités du pays à savoir : la formation des assistants et chefs des travaux, pour préparer la relève académique.

Elle a mis en exergue l’octroi des bourses des recherches doctorales, particulièrement dans les filières scientifiques notamment physique, chimie, biologie, géographie, sciences de l’environnement et des filières techniques d’agronomie, informatique et intelligence artificielle, sciences de la santé, hôtellerie, tourisme et médecine vétérinaire.

Ces défis, a-t-elle estimé, peuvent être des cibles d’une éventuelle intervention de l’ambassade de la Fédération de Russie ou d’une coopération entre les universités russes et l’UPN.

Dans la même catégorie