MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

La Fondation internationale des femmes rurales dévoile son programme d’activités de 2023-2025


  14 Mars      108        Société (45887),

 

Zuénoula, 14 mars 2023 (AIP)- La Fondation international des femmes rurales (FIFER) a présenté son programme d’activités de 2023-2025.

Cette présentation a été faite par son secrétaire général, Diby Glouê Patrice, lors d’un entretien accordé à l’AIP, à l’issue de la cérémonie de lancement des activités de l’organisation, samedi 11 mars 2023, à Minfla, dans la sous-préfecture de Zuénoula.

Selon M. Diby, ce programme se décline en deux parties, à savoir l’approche qualitative et développementaliste.

L’approche qualitative va consister à mener des actions sociales, humanitaires en vue d’impacter le milieu social. Il s’agira de visites médicales foraines notamment les consultations gratuites, des actions de dons volontaires de sang, de médicaments, de vivres et de non vivres. A ce niveau, une activité phare sera initiée, du 11 au 17 octobre 2023, pour tenir compte de la Journée internationale de la femme rurale célébrée chaque 15 octobre.

Concernant l’approche développementaliste, il s’agira de la recherche de financement à travers les partenaires institutionnels et économiques.

« En terme de partenariat institutionnel, nous allons nous faire connaître auprès des institutions qui existent à travers des courriers pour aboutir à la signature de partenariats. Cela va nous permettre d’être au parfum de tous les appels à projets pour nous permettre de bénéficier d’éventuels projets et de capter des financements », a-t-il expliqué.

 » Dans le domaine économique, la FIFER compte collecter des fonds avec l’appui des entreprises et autres organisations internationales pour soutenir ses activités », a ajouté M. Diby.

Créée, le 22 septembre 2022, la FIFER compte à ce jour 105 membres actifs. Elle intervient dans les domaines de l’agriculture, la santé, l’éducation et l’environnement.

Dans la même catégorie