AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

La future académie va relever le niveau de la police nationale (ministre)


  15 Mars      59        Infrastructure (764), Securité (3146),

 

Dakar, 14 mars (APS) – La future académie financée par les Etats-Unis à hauteur de 6,2 millions de dollars, soit près de 4 milliards FCFA, va relever le niveau de la police nationale et consolider son rayonnement dans l’espace sous-régional, a soutenu mardi à Dakar, le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome.

« Les États-Unis d’Amérique ont décidé d’accompagner notre pays dans la réalisation de ce projet d’académie de police (…) avec un financement de 6, 2 millions de dollars. Cet important appui est destiné à couvrir les dépenses liées aux travaux de construction, d’équipements pédagogiques et de formation du personnel de la future académie de police », a-t-il dit.

Le ministre de l’Intérieur a procédé à la pose de la première pierre de cette future académie, en compagnie de la sous-secrétaire d’État à la sécurité civile, à la démocratie et aux droits de l’homme du Département d’État des États-Unis, Uzra Zeya.

Cet établissement de formation financé par le bureau des affaires internationales des stupéfiants et d’application de la loi des Etats-Unis sera composé d’un bâtiment administratif, d’une résidence hôtelière, d’une piscine olympique, d’un terrain sport multifonctionnel, d’un amphithéâtre et d’un restaurant de 300 places chacun.

Selon le ministre de l’Intérieur, « cette académie de police du Sénégal, s’inscrit dans le cadre de la tradition de coopération solidement ancrée en matière de sécurité entre le Sénégal et les Etats-Unis d’Amérique symbolisée aujourd’hui par les relations entre les présidents Joe Biden et Macky Sall ».

Il a rappelé que les deux pays ont ensemble mis en œuvre plusieurs projets dans le cadre de la coopération entre leurs services de sécurité.

“Ces différents projets initiés ne peuvent bien être exécutés que si le personnel de la police impliquée est bien formé”, a expliqué Antoine Félix Abdoulaye Diome.

Il a rappelé les efforts consentis par le Sénégal dans le domaine de la formation avant son indépendance à travers la création de l’Ecole de police en 1954.

« Toutefois, les limites matérielles et/ou conjoncturelles ont tendance à créer un déphasage entre les équipements, les contenus pédagogiques et la réalité du terrain. C’est ainsi que depuis deux décennies environ, la police sénégalaise a cherché à transformer l’Ecole nationale de police en académie de police pour relever son niveau et se moderniser davantage ».

Ce projet va aussi permettre au Sénégal de consolider son leadership dans le domaine de la formation des agents de police dans la sous-région africaine.

« De plus, cela permettra d’assurer la consolidation de son rayonnement dans l’espace sous-régional grâce à une coopération plus renforcée en matière d’échanges de bonnes pratiques pédagogiques mais aussi dans le cadre de la lutte contre les fléaux des temps modernes », a souligné M. Diome.

De son côté, la sous-secrétaire d’Etat américaine a fait part de l’engagement des Etats-Unis à appuyer la Police nationale dans la protection des citoyens et dans “la lutte contre la criminalité transfrontalière organisée”.

« Cette académie entièrement rénovée jouera un rôle vital dans l’institutionnalisation et l’adoption des meilleures pratiques en matière d’application de la loi, avec un accent particulier sur les principes des droits de l’homme que les forces de l’ordre se doivent de respecter », a-t-elle indiqué.

Dans la même catégorie