MAP Afrique du Sud : neuf personnes sur dix n’ont pas accès à un traitement de santé mentale (organisme) ANG Desporto/Sport Bissau e Benfica a duas vitórias para sagrar o campeão nacional da Guiness-Liga ANG Cooperação/”China está disposta a apoiar Guiné-Bissau dentro de sua capacidade para alcançar desenvolvimento almejado”, disse Embaixador Renhuo MAP Afrique du Sud : neuf personnes sur dix n’ont pas accès à un traitement de santé mentale (organisme) MAP Maroc: L’économie a fait preuve de résilience (Banque mondiale) ANG Desporto/Sport Bissau e Benfica a duas vitórias para sagrar o campeão nacional da Guiness-Liga MAP Sénégal: L’Afrique représente plus de la moitié des urgences sanitaires dans le monde (responsable OMS) ANG Cooperação/”Reino de Marrocos vai continuar a disponibilizar bolsas de estudos para estudantes guineenses”, afirma Carlos Pinto Pereira ANG Cooperação/”China está disposta a apoiar Guiné-Bissau dentro de sua capacidade para alcançar desenvolvimento almejado”, disse Embaixador Renhuo ANGOP La FILDA/2024 va mettre en exergue la production agricole familiale

La Guinée renforce ses efforts pour la sécurité sanitaire et la lutte contre les urgences de santé publique avec l’appui de l’OMS


  30 Juin      17        Santé (15598),

 

Abidjan, 30 juin 2024 (AIP) – Le Premier ministre et Chef du gouvernement de Guinée a samedi 29 juin 2024, à Conakry, reçu en audience une délégation du bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dirigée par son représentant en Guinée, Dr Jean-Marie Kipela, dans le cadre du renforcement de la sécurité sanitaire et de la lutte contre les urgences de santé publique, notamment les épidémies.

« L’OMS a défini trois initiatives phares pour renforcer la lutte contre les urgences de santé publique dans la région africaine. Ces initiatives concernent la préparation, la détection et la réponse aux urgences sanitaires. Comme vous le savez, le pays a développé un plan d’action nationale pour la sécurité sanitaire d’une durée de cinq ans », a déclaré Dr Jean-Marie Kipela, à sa sortie d’audience, selon l’Agence guinéenne de presse (AGP).

Il a souligné que la mission va élaborer une feuille de route pour déterminer les activités prioritaires. Cette feuille de route sera mise en œuvre pendant les deux premières années pour renforcer tout ce qui est lié à la préparation, à la détection et à la réponse aux urgences sanitaires.

« Nous allons d’abord renforcer la coordination, mettre en place des experts en ressources humaines ou une équipe d’environ 30 à 50 personnes qui seront formées comme experts. Il y a des modules de formation. La Guinée, avec l’expérience de la gestion de l’épidémie d’Ebola, a appuyé d’autres pays, comme la République démocratique du Congo (RDC), dans la réponse aux épidémies d’Ebola dans le Sud-Kivu », a-t-il ajouté

Dans la même catégorie