ANP Niger : Les biens du Bureau National de la Carte Brune CEDEAO déclarés désormais ‘’insaisissables’’ ANP Le Niger va organiser le 1er Juillet 2021 une table ronde pour le financement de sa nouvelle Stratégie de Finance Inclusive ANP Décès de l’ancien Ministre Mohamed Boucha ce jeudi 24 juin 2021 : Les obsèques officielles prévues ce vendredi 25 juin ANP Inauguration à Niamey de la nouvelle ambassade des États Unis construite à plus de 150 milliards de francs CFA ANP Le Premier Ministre Ouhoumoudou préside la 12ème réunion du comité de pilotage de la mission Eucap Sahel Niger APS ONZE NOUVEAUX MEMBRES FONT LEUR ENTRÉE DANS LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA SODAV APS TOURNOI DE DUBAÏ : UNE DÉFAITE QUI OBLIGE LES LIONS À GAGNER LE DERNIER MATCH, SELON LEUR COACH APS TOURNOI U20 UAFA : MALICK DAFF SALUE LA BONNE ENTAME DE SON ÉQUIPE APS USSEIN : LES RECOMMANDATIONS DU CONSEIL ACADÉMIQUE POUR UNE REPRISE DES COURS DANS LES MEILLEURS DÉLAIS APS CÉRÉMONIE DE RESTITUTION DE L’INVENTAIRE SUR LE PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL, MARDI

La journaliste Nafissatou Diouf publie le roman « en allant à Cansado-Le piège »


  3 Juillet      106        Arts & Cultures (1651), Livres (163),

   

Dakar, 2 juil (APS) – La journaliste et enseignant-chercheur, Nafissatou Diouf, a annoncé lundi à l’APS qu’elle vient de faire paraître chez L’Harmattan un roman intitulé  »En allant à Cansado – Le piège ».

Dans un extrait de la préface, le professeur de lettres Alioune Badara Diané relève que  »ce roman au titre poétique mais au contenu résolument tragique exprimé par le sous-titre +Le piège+ se donne à lire comme une sombre méditation sur la condition humaine. »

 »Journaliste de formation, la romancière évoque naturellement l’actualité et le monde des technologies de l’information et de la communication. Mais elle pose également des problèmes essentiels comme le dialogue des religions, le sous-développement, la souffrance, le bonheur, la vie, la polygamie… », souligne Diané.

Le préfacier ajoute que le roman présente surtout  »l’épopée de deux personnages centraux dont les parcours illustrent le statut de la jeunesse africaine. »

 »Sidi est finalement parti en Italie ; il est arrivé à bon port après des tracasseries sans nom. Son quotidien n’est pas enviable même s’il pourra permettre à ses parents d’effectuer le pèlerinage aux lieux saints de l’Islam. Fofana, dont la première tentative se solda par un échec, va partir vers un Eldorado très souvent rêvé, la France. Aller à l’étranger peut être vu comme un piège… », écrit-il.

ADC/OID/ASG

Dans la même catégorie